[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes


Bienvenue sur le forum des Veilleurs des Sylvecimes [VdS]

Alliance

[FRT] | [arcs]




 
AccueilPortailCalendrierRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Les Chroniques du Nouveau Bourgeon de Melandru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hu Hviss



Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 07/07/2008

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: [BG] Les Chroniques du Nouveau Bourgeon de Melandru   Ven 29 Aoû 2008, 13:14

Préface :

Citation :
Ce récit raconte l'histoire d'une poignée d'aventuriers qui, avant de se connaitre, on vécu plusieurs aventures différentes. À l'heure actuelle se sont tous des Veilleurs, mais avant cela ils étaient rattachés à un organisme fondé par eux seuls : Le Nouveau Bourgeon de Melandru.
Cette communauté fut fondée suite à leur rencontre, ce n'est pas officiel et ils ne sont donc pas "prisonniers" de cet Ordre. Si un Nouveau Bourgeon décide de partir à tout jamais il sera libre de le faire sans aucunes contraintes.
Ce groupe se compose de quatre personnes, il y a tout d'abord Elessar des Dundain, rôdeur des terres chaudes, même si son passé reste trouble pour ses camarades de route la raison pour laquelle il fait aujourd'hui parti du voyage est, en revanche, très clair...
Ensuite vient Eluchil Bauglir qui veut dire en langue commune
Le Fils de l'Elu, Le Contraignant. Eluchil était destiné à un avenir très glorieux et très pur, mais les choses ne se sont pas déroulé comme elles le devaient...
Vient après eux Xun, dit la Taciturne. Elle est le premier membre du Nouveau Bourgeon mais elle n'en est pas la fondatrice, elle est la seule à connaitre celui qui est à l'origine de cet Ordre. Elle représente la sagesse et la stabilité au sein du groupe et tout les actes commis aujourd'hui par les autres membres sont d'une façon ou d'une autre liés à elle... et malgré elle...
La dernière personne se nomme Iris, dit la Malicieuse. Elle fût la première personne recruté par Xun dans le cercle du Nouveau Bourgeon, toutes ces chroniques tournent autour d'une seule et même personne ; Iris. Bien qu'elle ne soit pas le leader de ce groupe c'est à elle que toute l'histoire est rattachés.
Voici à présent leurs chroniques...


Quelques mots sur Iris... :
Iris est une jeune femme de 20 ans au physique à la fois élancé et robuste, nombreux sont les hommes ayant essayés d'obtenir d'elle ne serait-ce que plus qu'un simple "Bonjour" mais toujours sans succès. Ne prenant soin d'elle que lorsqu'elle en trouve le temps, Iris a souvent les cheveux en bataille ou même parfois emmêlés mais leurs magnifiques couleurs de terre de sienne empêche quiconque de s'attarder sur leurs négligence.

Citation :



Fin de la confection de l'armure d'Iris

Iris a un caractère sans aucun doute différent des autres assassins. Si ceux là sont solitaire, sombre ou encore mystérieux, Iris elle, apporte plus de lumière dans cette profession parfois trop détesté des autres. Respirant la joie de vivre, sociable et amical elle reste tout de même distante, taciturne par moment...


Son histoire... :
Iris a vu le jour dans une petite chaumière dans la vallée de Kinya près des merveilleux Jardins de Ran Musu. Ses parents, Yun et Zoh l'ont élevés avec tout leur amour. Jusqu'à ses 10 ans elle vécu paisiblement mais toujours avec une nuance face à la plupart des aux autres enfants ; la soif d'apprendre.
Un jour Maître Togo, défenseur des innocents, vint à leur village... une foule d'enfants se précipita sur lui comme si un magicien venait leurs offrir les plus beaux des cadeaux. Mais Togo l'aperçu, elle, au milieu de cette foule. Il sentit en Iris une puissance encore indompté, sauvage mais encore endormi... il décida de la former sans connaitre réellement son avenir et son rôle dans l'histoire de ce pays.

Le jour elle passait le plus clair de son temps dans les bibliothèques du Monastère où elle apprenait l'histoire des trois continents, leurs guerres, leurs victoires, ou leurs défaites.
La nuit elle apprenait le maniement de la dague, à maitriser sa puissance face aux pouvoir de l'ombre.
Alors qu'Iris n'était encore qu'une jeune adulte elle pria Togo de la laisser partir s'attaquer aux forces du mal. Mais Togo, sous la rumeur du retour de Shiro, ne deroga point et Iris dû se résoudre à attendre sa majorité... alors le jour de ses 17 ans elle partit à l'aube pour combattre le mal. Elle ne revint plus jamais sur l'île de Shing Jea après cela.

Durant son périple solitaire elle rencontra un jeune rôdeur dans la forêt d'Echovald : James Archevent. James était originaire de Tyrie, plus précisément du royaume d'Ascalon. Il était en Cantha pour prêter main forte à l'Empire face au retour de Shiro. De fil en aiguille Iris et James combattirent ensemble, se lièrent d'amitié et ont finit par devenir plus que de simples amis...
Un jour de tempête ils se firent surprendre par un groupe de Kappas de la garde personnelle du Seigneur Tortua. Après un combat acharné James rendit son dernier soupir.
Iris promit alors de le venger et alla trouver le Seigneur dans sa forteresse. Certains racontent que personne ne l'entendit venir jusqu'au trône du Kappa, mais que tout le monde entendit le Seigneur crier de douleur lorsque les dagues d'Iris pénétrèrent dans sa gorge.
Elle dépeca le Seigneur des Kappas de sa peau épaisse et métallique, elle se réfugia dans un cloaque en Cantha, nul ne sait où. Et elle confectionna une armure avec ces restes.. elle y passa plus de 30 jours. Désormais l'armure qui habitait ce Seigneur sera la sienne.

Cette épreuve endurcit Iris et elle participa activement à vaincre Shiro. Après ça elle partit pour la Tyrie où elle découvrit la région de Rin, elle y resta quelques temps afin de partager une spiritualité avec l'endroit où avait vécu son amour. Elle se mit ensuite en marche pour les Îles de Feu où elle vainquit le Seigneur des ténèbres avec l'aide des Tyriens.

Aujourd'hui on entend dire qu'elle serait quelques part dans les royaumes du Nord, certains disent l'avoir vu apprendre la sciences des Asuras, d'autres déclarent l'avoir vu dans les rangs de l'Avant-Garde d'Ebon. Mais rien n'est vraiment sur lorsqu'on parle d'Iris, sa malice surpasse celle du plus fin stratège et si on entend demain qu'elle a été vu dans les steppes d'Elona c'est qu'elle le voulait bien...


Citation :
Citation :


1074 ap. E / 1584 CC
Kaineng, Palais de Raisu


Saison du Phénix, Zalfawn



Mon très cher père,




Aujourd'hui je vous écris cette lettre du continent. En effet je suis de retour en Cantha... mais ce n'est pas moi qui l'ai décidé. Nous sommes toujours resté en contact depuis mon départ précipité du monastère et ce même après la mort de ma mère...
c'est pourquoi aujourd'hui je vous informe d'un changement dans ma vie... l'Ordre Canthien m'a emprisonné. Ne vous hâter pas en Kaineng car il ne s'agit pas d'une erreur. Mon emprisonnement est justifié. Je "réside" donc depuis déjà deux semaines dans les cachots du Palais de Kaineng... et en voici les raisons :

Trois jours avant mon arrestation j'étais sur les terres Charr. Je combattais au coté de l'avant garde d'Ebon. Avec la permission du Capitaine Langmar je dirigeai une unité. Une unité d'infiltration secrète pour être plus précise... mais tout ceci n'est pas important... l'essentiel de cette histoire est que lors d'une mission mon unité s'est faite capturé et moi avec. Les Charrs ont voulu nous faire parler et pour ce faire ils avaient trouvés comme idée de nous prendre un par un et de nous torturer publiquement... après ça ils auraient gardés le dernier survivant afin qu'il transmette un message au siège.
Je fus la dernière des survivantes... ce que j'ai vécu là-bas était horrible. Aucun mots ne pourraient décrire cela. Et pourtant je n'éprouve pas l'envie de vengeance... j'ai vu assez de guerres et de morts dans ma triste vie je suis las de tout ça...
Après avoir été accusé de déloyauté envers mes hommes (en effet... dans la garde Ascalonienne, lorsque un groupe se fait capturer, le plus haut gradé doit rester avec ses hommes et subir le même châtiment.) je ne me débattis pas lors de mon retour à Kaineng, j'ai été jugé et j'ai plaidé coupable.

Père, cette histoire est un bref résumé des faits. Mais ce ne sont pas les plus étranges...

J'ai reçu une visite avant-hier, une femme, plus âgé que moi mais encore jeune et vivace. À l'allure à la fois sauvage et raffiné... elle ne m'a pas dit son nom, elle s'est assise près de ma cage humide et sombre et m'a dit avec une voix sereine et rassurante "Tu ne veux plus te sauver. Je le ferai à ta place." Elle est ensuite partie.
Plus tard, le ministre Kohshung est venu me voir comme agacé et à son tour il me déclara : "Vous avez des amis Iris. j'ai conclu un marché avec l'un d'entre eux. Si cette femme qui se fait appeler Xun accomplit toutes ses parts, alors vous serez libre."

Je ne sais pas qui est cette femme père. J'ignore pourquoi elle veut me sauver. Mais au moment où j'écris ces lignes je suis sur d'une chose... je suis morte... spirituellement.



Iris.





Citation :
Citation :


1074 ap. E / 1584 CC
Ile de Shing Jea, Jardins de Ran Musu


Saison du Phénix, Saita



Ma tendre enfant,




Voici maintenant six semaines que nous échangeons du courriers, et en six semaines ton père n'a pas trouvé une seule information sur cette Xun... "je ne suis qu'un incapable" voilà ce que je me disais... jusqu'à aujourd'hui !

En effet, j'ai réussi à réunir quelques données sur cette femme. Tout ceci n'est que rumeurs et légendes mais elle serait apparemment connu des guerriers de nos contrées...
Voici ce que j'ai pu apprendre sur elle :
Xun est bien son nom, mais personne ne sait réellement si c'est celui que ses parents lui ont donnés à la naissance, d'ailleurs il n'y a aucunes traces de ses parents. Comme s'ils n'avaient jamais existés !
Tout le reste n'est que contes racontés autour du feu mais... il s'avère qu'elle vient des terres du Sud-Ouest de la Tyrie... celle des Asuras.
Elle était parait-il prêtresse d'une tribu amazone là-bas, mais son don pour communier avec les morts aurait installé la confusion et le chaos dans leurs rangs. Alors que ses sœurs avaient décidés de la brûler, Xun les décima toutes... puis elle fuia son camp et partit loin.
Elle interagissait avec les événements du monde, ainsi elle a été un élément majeur lors de la destruction de Shiro. Même si toi, tu ne l'as pas une seule fois aperçu.
Son age est impossible à déterminer mais d'après les dires de ceux qui l'auraient soi-disant vu elle aurait une trentaine d'années mais cela reste vague.
Ce sont les seules informations que j'ai pu réunir Iris. J'ai aussi réussi à me procurer un parchemin la représentant, mais comme tu t'en doutes, il est impossible de savoir si il s'agit d'elle ou non.



Au fait, par chez nous les gens l'appellent Xun La Taciturne.



Ton père bien-aimé





Histoire à suivre...


Dernière édition par Hu Hviss le Mer 18 Fév 2009, 14:42, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hu Hviss



Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 07/07/2008

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: [BG] Les Chroniques du Nouveau Bourgeon de Melandru   Sam 01 Nov 2008, 16:42

Quelques mots sur Eluchil... :
Eluchil Bauglir est un jeune homme du vingtaine d'années originaire d'Istan, en Elona. Ayant un visage reflétant le dégoût chez ses interlocuteurs, il a toujours vécu à visage caché. Cette laideur n'est pas réellement physique mais se ressent plutôt par ses expressions, ou comme si une aura répugnante se dégageait de lui. Né de père inconnu, sa mère lui répétait sans cesse qu'il était destiné à un grand avenir, plein de gloire et de richesse mais lui déjà tout jeune pensait qu'avec un tel visage personne ne pourrait le considérer comme un noble héros.
Son nom avait été choisit par sa mère mais jamais elle ne put dire à son fils se que cela signifiait. Et puis un jour Eluchil le découvrit par hasard en consultant les archives du bureau des Lanciers ; Le Fils de l'Élu, le Contraignant. À partir de ce jour Eluchil réalisa que ses origines était trop floues, il décida alors de partir à leurs recherches et trouver enfin des réponses...


Citation :



Mort spirituelle d'Eluchil Bauglir


Son histoire... :
Eluchil à vécu une enfance paisible dans les campagnes de l'ile d'Istan. Enfant aimé de sa mère il n'avait toutefois aucuns contacts avec son père qui restait inconnu pour lui. Lorsqu'il voulait aborder ce sujet avec sa mère elle lui répondait juste que c'était un grand homme et qu'il en serait son héritier... un jour.
Eluchil Bauglir avait cependant une différence avec les autres enfants, en effet son visage était difficilement supportable pour ceux qui le regardait. Un jour un homme avait dit que fixer le regard d'Eluchil fut la pire épreuve qu'il eut dans sa vie, la pression fut énorme et il vit en ses yeux la fin de ce monde...
Lorsqu'il eut 22 ans le jeune homme en découvrit un peu plus sur ses origines mais comprit aussi que s'il restait sur ces terres jamais il en saurait plus. Il alla donc s'engager dans l'armée des Lanciers du Soleil car c'était selon lui le meilleur moyen de voir du pays... et il avait raison. Quatre ans plus tard le Dieu démoniaque Abaddon refit surface dans le monde des hommes et c'était l'heure pour Eluchil Bauglir, Derviche au service d'Elona, de combattre Le Mal.

Il alla donc sur les plaines de Kourna faire tournoyer sa faux, détruire les armées du Mal. Et puis, au fur et à mesure de la guerre, lorsque les Lanciers gagnaient du terrain, il fit une rencontre. Ça se passa dans le royaume de Vabbi :
À ce moment là il était encore qu'un simple soldat des Lanciers, il était en repos et déambulait dans la pénombre des ruelles de Vabbi. Et puis il fut surpris par une ombre se déplaçant rapidement et la rafale de vent qui suivie ne lui inspira pas confiance. La seconde suivante il sentit une lame froide sur sa gorge... et quelqu'un lui parla, la voix ne venait pas de derrière mais de sa gauche, dans un coin. Eluchil comprit que ses assaillants étaient au moins deux et que sa vie était en jeu. La personne qui restait caché dans l'ombre était assise, sereine et de toute évidence Eluchil comprit que c'était une femme au son de sa voix :
<< Ton heure viendra... un jour tu me rejoindras... tu viendras vers moi... et je serais là.>>
Après ces mots la dague sous sa gorge se retira et Eluchil se retourna mais ne vit personne. La femme qui lui avait parlé avait disparu, comme si un maléfice l'avait touché.
Eluchil pensa beaucoup à cette rencontre les semaines qui suivirent mais n'en comprenait pas la signification : est-ce qu'il devait prendre tout ça pour une plaisanterie ? Devait-il craindre ces deux personnes ? Ou plutôt leurs faire confiance... ? Il l'ignorait.

Quoiqu'il advienne la guerre faisait rage et le Dieu maléfique allait bientôt tomber. Eluchil s'était porté volontaire pour la première attaque, l'unité dont il faisait parti devait prendre le démon par surprise et le frapper en masse. Il savait très bien que c'était une mission suicide et que ses supérieurs faisaient ça pour connaitre la puissance de l'ennemi mais Eluchil sentait qu'il pourrait trouver une réponse là-bas.
L'attaque fut un échec total, la troupe arriva droit sur Abaddon et se fit écrasé par un seul coup du Démon... Eluchil était à terre... dernier survivant de cette attaque dévastatrice. Il se releva et regarda le Roi Démon. Abaddon le fixa alors et lui dit d'une voix lourde et dominante :
<< Tu n'es pas prêt Héritier. >>
Eluchil Bauglir comprit alors tout le sens de son nom... il comprit tout se qu'il était, qui était à l'origine de son être, quel destin l'attendait sans savoir comment tout cela pouvait être possible. Il fut désemparé. Son nouveau Maître créa alors une sombre lumière dans son cœur, cette lumière s'amplifia de plus en plus et finit par devenir réelle et visible, Eluchil tomba à genou, il souffrait, puis Abaddon activa l'emprise qu'il venait de créer sur lui et lui lança un sort, de là, la lumière engloba Eluchil et le fit disparaitre dans un bruit supportable par peu d'humains et la seconde suivante Eluchil n'était plus...

Quelques temps plus tard il se réveilla au milieu d'un désert, parmi les ruines d'un vieux temple. Il ne connaissait pas cet endroit. il était à bout de force et ne pouvait plus faire le moindre mouvement, ses vêtements en haillon ne montraient de lui que sa plus simple personne et il s'écroula... lorsqu'il reprit conscience il vit marcher vers lui deux silhouettes mais sa vision était troublé et il n'arriva pas à bien les voir mais il cru reconnaitre deux femmes, l'une d'entre elle était vêtu d'une armure d'un aspect plutôt exotique, comme une carapace d'animal, quant à l'autre elle ressemblait à une chamane mais il ne put les voir de plus près, le soleil lui faisait face. En tombant dans l'inconscience il entendit juste ces quelques paroles :

<< Tu es venu... je suis là maintenant... je suis Xun, nous sommes dans le désert de Crystal... désormais tu n'es plus seul.>>[i]




Histoire à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hu Hviss



Masculin Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 07/07/2008

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: [BG] Les Chroniques du Nouveau Bourgeon de Melandru   Mer 18 Fév 2009, 14:41

Quelques mots sur Elessar... :
Elessar est un rôdeur originaire de Tyrie, menant une vie simple avec son compagnon Huan - Un loup noir des terres du Nord - il parcourt le monde à la recherche d'aventures. N'aimant guère la popularité il n'a jamais participé aux grands événements de ce monde comme la chute du Vizir ou la destruction du Grand Destructeur. De nature discret il préfère se mêler au peuple de Tyrie que recevoir la gloire de ses combats qu'il considère comme son devoir. Il manie très bien l'arc et est en parfaite osmose avec la nature qui l'entoure. On en sait pas plus sur ce rôdeur à part qu'il vivrait dans la jungle de Maguuma et qu'il exécuta un jour une prouesse qui lui valu une réputation très respecté en Kryte, ce qui l'amena à s'isoler dans cette jungle hostile pour éviter la popularité...

Citation :



Le combat d'Elessar

Son histoire... :
Les points importants de l'histoire d'Elessar se situent sur plusieurs moments de sa vie, il y a sa Victoire et son Isolement...
Elessar arriva en Kryte un peu avant les événements du Blanc-Manteau et l'arrivé des Réfugiés, il cherchait toujours à passer inaperçu mais beaucoup de gens le connaissait intimement et de ce fait il était difficile de passer une journée tranquille dans l'Arche du Lion...
À ce moment là il n'était pas seul, il voyageait avec une jeune rôdeuse, bien plus jeune que lui, ils s'étaient rencontrés dans les Cimefroides pendant une excursion d'Elessar et la rôdeuse lui sauva la vie en quelques sortes. Suite à cela elle voulu l'accompagner et il ne put refuser après ce qu'il venait de se passer. Voilà donc nos deux Héros sur la place du marché de l'Arche du Lion, regardés de tous, et surtout admirés...
C'est ici que le destin d'Elessar et de son acolyte va radicalement changer à cause d'une décision capitale. En effet Elessar vu la prime pour aller tuer les Trois Obscurs dans le Tombeau des Rois Primitifs, une épreuve pour chaque Héros, un rite de passage pour être considéré comme un vrai champion de Tyrie. Les Obscurs revenait tout les dix ans, le temps de se matérialiser à nouveau après chaque défaites s'il y avait, sinon ils restaient sur leurs trônes tant que personne ne les en empêcherait.
Elessar regarda attentivement la proposition et se dit à lui-même que ça pourrait être une bonne épreuve pour sa nouvelle apprentie. Il annonça donc son départ pour le Désert de Crystal... le voyage fut long et truffé d'embuches car ils empruntèrent le chemin du Sud, par les Cimefroides. Arrivés dans l'Antre du Seigneur Brill ils se reposèrent quelques temps et s'organisèrent pour leur prochain combat, ça allait être dur et ils le savaient tout les deux...
Le combat dans ces Tombeaux ne sera pas raconté dans ce récit, mais la suite de l'histoire reprend lorsqu'ils en sortirent tout les deux vainqueurs. Ils rentrèrent à l'Arche pour prouver leur victoire en montrant les armes des Obscurs au peuple Krytiens, alors, la foule s'avança et acclama Elessar mais celui-ci rétorqua :
<< Ne m'applaudissez pas moi, applaudissez la elle, cette jeune rôdeuse, son courage est sans pareil. Et dans cette antre je lui ai confié ma vie. Applaudissez Ald Sotha ! >>
Après la longue nuit de fête que vécurent les deux Champions, Elessar décida de s'exiler un temps afin que l'enthousiasme des gens retombe. Il partit donc seul pour la jungle de Maguuma, Ald Sotha elle, voulu participer à l'effort de guerre contre le Vizir. Et c'est ici que leurs chemins se sont séparés.

_______________


Après trois années écoulés, Elessar s'était complètement habitué à vivre dans la solitude entouré par la nature. Avec son loup Huan, ils avaient appris à connaitre la jungle, la faune et la flore et à s'en défendre si besoin. Il avait construit un campement près d'une clairière mais tout de même à couvert au cas où un quelconque prédateur viendrait à les attaquer en pleine nuit. Il ne faisait plus qu'un avec cette jungle et elle avait finit par l'accepter comme tout autre être vivant ici. Malgré tout la présence humaine lui manquait, Elessar a toujours été de nature sociable et il voulait parfois retrouver les joies de la population Krytiennes...
Un jour, il partit chasser avec Huan. Tout se passait bien quand soudain une embuscade fut lancé par une horde de Scarabées, Huan se lança à l'attaque du plus faible et le tua, puis il en attaqua un autre, puis un autre... Elessar fit de même mais ils arrivaient toujours plus nombreux ! Huan fut mortellement blessé et s'écroula sur le sol, Elessar vu sa fin venir "Je peux battre les Trois Obscurs mais je n'peux pas venir à bout de simples scarabées !" se dit-il. C'est à ce moment là qu'un éclair jaillit du sol, puis une boule de lumière monta au milieu des ennemis et explosa ! Tout les Scarabées furent tués...
Elessar se retourna et vit une femme s'approcher, vêtue pauvrement et surtout blessé, dans ses vêtements en haillons. Elessar pensa sur le coup qu'elle sortait d'une bataille qu'elle avait dû déserté à cause d'un trop grand nombre de pertes :

<< Merci, je dois admettre que je n'm'attendais pas à voir une femme surgir de cette jungle pour me sauver>>
<< Ce n'est rien, ça m'arrive souvent d'aider les gens >>
<< Est-ce que ça va ? Vous n'avez pas l'air en forme. >>
<< J'ai beaucoup marché, mais vous devriez plutôt vous préoccuper de votre ami là-bas >>


En une seconde Elessar réagit et courra vers Huan étendu au sol, mort... puis la femme arriva et se pencha sur le loup << Laissez-moi faire... >>. Elle posa ses mains sur le pelage noir du compagnon et une lumière bleue en sortit, les blessures d'Huan se refermèrent les unes après les autres, Elessar sentit la vie revenir en Huan mais il regarda la jeune femme et vit que des plaies apparaissaient sur son corps au fur et à mesure que celles d'Huan disparaissaient.

<< Quel est cet étrange maléfice ?! >>
<< Je suis une Ritualiste, je peux soigner les gens mais à défaut je dois sacrifier une partie de moi. Mais ne t'en fais pas Rôdeur, une fois mon énergie récupéré je pourrai me soigner à mon tour. >>


Sur ces mots Huan se releva plein de vie et Elessar remercia infiniment l'inconnue. L'arrivé de cette femme était un signe, il sentit que le moment était venu pour lui de repartir au sein du peuple mais il voulait un but. Alors il demanda à la femme où elle allait et quel était son but sur ces terres et elle lui répondit :

<< J'ai communié avec un grand esprit lors d'un rituel au sein de ma tribu, il m'a dicté des choses à faire. Alors je m'y hâtelle. Je sais que tu désires m'accompagner mais tu ne fais pas parti de me projets et je n'ai pas besoin de ton aide *elle marqua une pause*. Tu peux tout de même venir, j'ai besoin d'un guide pour aller jusqu'au Désert de Crystal et tu sais où il se trouve. C'est là-bas que tout commencera... et que tout finira.>>

Elessar ne su quoi répondre à tout cela, comment aurait-elle pu deviner qu'il voulait l'accompagner ou tout simplement qu'il avait déjà exploré le Désert... alors il lui posa une dernière question avant d'ouvrir la route :

<< Comment dois-je t'appeler ? >>

La jeune femme réfléchit un moment...

<< Pour toi et pour les autres je suis Xun...>>




Histoire à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Les Chroniques du Nouveau Bourgeon de Melandru   Aujourd'hui à 02:09

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Les Chroniques du Nouveau Bourgeon de Melandru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques noires: la conquête de la foudre poupre
» Nouveau Boss, nouveau Dofus !
» Nouveau LA hommes-lézards:Quelles nouveautés voudriez-vous?
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Petit nouveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes :: Légendes :: Bibliothèque :: Mémoires d'aventuriers-
Sauter vers: