[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes


Bienvenue sur le forum des Veilleurs des Sylvecimes [VdS]

Alliance

[FRT] | [arcs]




 
AccueilPortailCalendrierRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [description] Traversée des Sylvecimes en direction du centre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: [description] Traversée des Sylvecimes en direction du centre   Dim 30 Aoû 2009, 16:00

Bordure de la forêt :

Le trajet dura plusieurs heures. Mais les rôdeurs, rompus aux longues marches, n'éprouvèrent pas le besoin de s'arrêter en chemin, surtout dans l'atmosphère vivifiante des Sylvecimes. A mesure qu'ils progressaient entre les géants d'écorce, l'environnement évoluait autour d'eux : le diamètre des troncs augmentait progressivement, de même que la hauteur des cimes des arbres et le volume de leurs houppiers. Aux troncs sacrés se mêlaient également des arbustes communs, se raréfiant en chemin, devant l'armature de plus en plus imposante des seigneurs sylvestres. En chemin, ils s'arrêtèrent près d'un cours d'eau enjambé par un pont de bois finement ouvragé, prenant quelques instants pour se désaltérer et avaler quelques provisions.



Gorges de Farimor :

Ils repartirent en direction du nord en longeant la rivière, profonde d'un mètre en son centre et large de cinq. La piste, sur la rive droite, s'élevait en pente douce, laissant le cours à l'eau limpide s'écouler en contrebas de la berge : ni algues ni de vase au fond, seulement quelques galets au milieu desquels dansaient des poissons de forme allongée. Le terrain présentait ainsi une courbure un peu bombée, dont ils aperçurent enfin le sommet après une marche de vingt minutes. La rivière était alors bien vingt mètres en contrebas est la berge s'était progressivement transformée en falaise tombant à pic dans l'eau. Toujours, des arbres s'étendaient sur la gauche des onze compagnons, ainsi que de l'autre coté du gouffre. Une trentaine de mètres devant eux, un pont végétal reliait les deux falaises : composé de lianes épaisses entrelacées, il s'enracinait profondément dans le sol de chaque rive et le vent non négligeable qui soufflait au sommet du relief ne parvenait pas à lui imposer une once de balancement. Seule deux pièces de bois, pendues au bout de lianes sortant du pont, oscillaient au gré de la brise.

A mesure qu'ils approchaient, des runes de lumière blanche apparurent sur les deux faces de chacune des pièces de bois suspendues. Un rocher sortait du sol près de l'origine du pont végétal, ainsi qu'un autre sur le bord opposé du chemin. Tous deux s'ornèrent également d'inscription lumineuses. A quelques mètres des deux rochers et du pont, le vent cessa brusquement, donnant l'impression que le temps, comme l'air, devenait immobile. Elladan passa le premier devant le départ du pont, à hauteur des inscriptions. Les deux pierres étaient en alignement avec les stèles sous le pont et la ligne qu'ils formaient se prolongeait de part et d'autre du gouffre en deux allées s'enfonçant dans la forêt, parsemées à intervalles réguliers d'autres minéraux marqués de runes. Les allées n'avaient d'ailleurs rien de chemins fréquentés : elles étaient plutôt la conséquence d'une séparation nette entre deux domaines de la forêt. En effet, sur un ruban de quelques mètres de large, seuls les rochers inscrits balisaient l'herbe uniforme. Dans la zone d'où ils venaient, on trouvait encore quelques arbres communs et hormis l'atmosphère de sérénité qui enveloppait les géants millénaires, rien ne distinguait de manière significative les Sylvecimes d'une forêt ordinaire. Mais dans le secteur qui commençait au niveau de la ligne de runes, il ne faisait nul doute, pour toute personne un tant soit peu réceptrice, que la magie opérait dans l'air. Chaque arbre semblait ruisseler de vie et dégageait une aura qui lui était propre. Plus d'arbustes communs : toute la flore de l'endroit paraissait connectée à l'environnement activement, les plantes communiquant entre elles et avec tout individu présent. L'air était chargé de messages inhabituels, concentrant comme les pensées d'une unique entité. Les fiers colosses de bois, sentinelles immobiles, braquaient du haut de leurs cimes un regard sévère empreint d'une sagesse antique sur le monde d'en bas.




Sanctuaire des Sylvecimes :

Le groupe poursuivit donc son chemin au travers de cette forêt consciente. Descendant une pente nettement plus abrupte que celle qui les avait conduits jusqu'au pont de lianes, ils n'eurent besoin que de quelques minutes pour redescendre au niveau de la rivière. La longeant toujours, ils progressèrent au travers du sanctuaire, des bois qui semblaient plus vivants, accueillants, par leur organisation plus libre, les arbres ayant grandi de façon plus chaotique. Bien qu'il fréquentait les lieux depuis de longues années, Elladan s'émerveillait toujours autant devant ce havre de fraicheur. Et ce fut presque avec une surprise mêlée de joie qu'au détour d'un virage, les compagnons aperçurent enfin la rivière passer sous les racines d'un monument absolument gigantesque. Un peu plus en amont, le cours d'eau s'unissait à deux autres bras, partant dans des directions différentes mais ayant tous pour origine un même fleuve.



Coeur des Sylvecimes :

Et cette séparation s'opérait sous ces gigantesques racines, appartenant aux trois plus grands et anciens arbres des Sylvecimes, qui semblaient s'unir pour ne former qu'un unique complexe de bois. Aussi imposant qu'une forteresse, le Coeur des Sylvecimes était entouré de passerelles de bois reliant et grimpant autour des trois incroyables troncs, séparés chacun d'une vingtaine de mètres, une distance guère plus grande que leur diamètre. Des lumières vertes brillaient sur les rampes sinueuses à quelques mètres d'intervalle les unes des autres. Une cinquantaine de mètres au-dessus du sol, les premières branches partaient des troncs pour s'étendre loin au-dessus de leurs têtes, leur cachant le ciel d'un rideau vert de feuilles chacune grosse comme deux mains en coupe. Entre les trois troncs, en un miracle de la nature, les houppiers des arbres s'entrelaçaient en hauteur, formant une architecture complexe.

Saluant le Veilleur resté de garde dans une cabane au pied des piliers d'écorce, les compagnons encadrant Selene s'élancèrent sur les passerelles de bois et de cordes à l'assaut des hauteurs. On avait aussi eu la présence d'esprit d'installer régulièrement au cours de l'ascension des paliers, où patrouillaient quelques archers. Permettant de brèves pauses dans l'escalade, ces constructions servaient aussi à synchroniser le réseau labyrinthique des échelles de corde et ponts de singe. Heureusement, quand elle parvint non sans quelques efforts à la naissance des premières branches principales, la compagnie pénétra dans un lieu d'agréable fraicheur tout autrement organisé.

Véritable palais végétal, le Coeur des Sylvecimes abritait dans ses branches un vaste réseau de salles aménagées en symbiose avec les arbres. Nulle branche n'avait été coupée ou détournée ; seuls éléments artificiels, des planchers avaient été glissés à certains endroits pour offrir une surface plane plus grande. Les branches maitresses étaient assez larges pour permettre le passage de plusieurs personnes à la fois. Pas de décorations inutiles ; la beauté du Coeur se résumait à l'harmonie simple des structures de l'arbre vues de l'intérieur et des salles aménagées dans le plus grand respect de l'hôte forestier. Les Veilleurs se dispersèrent dans des directions différentes, chacun devant rendre compte de la mission accomplie puis retourner à ses occupations. Elladan entraina la Tellurique sur des branches dirigées vers l'intérieur du dédale. Croisant à plusieurs reprises des êtres de petite taille aux traits fins et au teint d'une légère couleur émeraude, ils les saluèrent dignement : les habitants des Sylvecimes étaient les résidents légitimes du Coeur des Sylvecimes. Les Veilleurs vivaient à l'extérieur, y passant à l'occasion pour des affaires importantes : le palais servait également de quartier général à l'organisation. Les deux rôdeurs parvinrent à un croisement menant à différentes salles visiblement très importantes.

S'avisant que l'une d'entre elles était occupée par deux personnes, Elladan s'avança et reconnut de dos Arachnos s'adressant à Narsh dans la salle du conseil. Narsh n'avait pas participé à la descente dans la Fournaise des Lamentations, une mission importante l'ayant tenu à distance à ce moment-là. Soulagé de voir que le jeune homme était de retour, tenant en plus des documents sans doute cruciaux, le rôdeur s'inquiéta néanmoins au même titre qu'Arachnos de voir du sang couler de son bras. Un regard et quelques mots avec l'officier le rassurèrent et il retourna auprès de Selene. Il la conduisit dans une salle adjacente à celle du conseil, la salle spécialement conçue pour accueillir des étrangers. Sa conception avait d'ailleurs fait débat entre les Veilleurs et les habitants, pour qui le concept de recevoir des ambassadeurs n'était pas naturel... La salle contrastait avec toutes les autres. Plus ordinaire, plus proche des habitudes du monde commun, on sentait qu'un soucis d'hospitalité avait dirigé son installation. Mais les rameaux de feuilles faisant office de cloisons, ainsi que l'ouverture dans le feuillage offrant une vue imprenable sur la cime des arbres environnants à des kilomètres à la ronde n'y trompaient pas. Elladan sortit un fauteuil de bois commun finement ouvragé aux angles arrondis et invita la rôdeuse à y prendre place.




Sujet d'origine : http://vds-gw.forumpro.fr/le-chemin-des-veilleurs-f46/celle-qui-observait-t48.htm#461

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
 
[description] Traversée des Sylvecimes en direction du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description de Kii - Panda terre lvl 143 - Jiva
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions
» Description RP
» RP - Règles !! et Description
» [Soirée Level Up] Description et explication, et recrutement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes :: Légendes :: Bibliothèque :: Ecrits des Sylvecimes-
Sauter vers: