[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes


Bienvenue sur le forum des Veilleurs des Sylvecimes [VdS]

Alliance

[FRT] | [arcs]




 
AccueilPortailCalendrierRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du Sable dans la Vallée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Akoras Loren



Masculin Nombre de messages : 77
Age : 31
Date d'inscription : 15/10/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Mar 06 Avr 2010, 00:27

Luthien s'était déjà proposée, mais la présence d'Alyndra me rassurait encore plus. Quelles que soient mes capacités, j'aurais au moins deux Veilleurs pour veiller à ma survie. Nous nous mîmes en route comme prévu, le chemin pour atteindre les dunes fut éprouvant pour moi même s'il s'agissait plutôt d'une promenade de santé pour mes camarades.

Le héros spectral était au rendez-vous, la mission qu'il nous énonça était on ne peut plus claire : lui rendre son trône et lui laisser asez de temps pour accomplir son rituel. Mes compagnons firent preuve d'une bravoure à toute épreuve. Je m'affalai plusieurs fois dans le sable, ma concentration et ma vigueur largement altérées par la résonance permanente dans mon crâne. Ils se relayèrent pour me permettre de suivre le groupe jusqu'à ce que le héros nous annonce enfin l'accomplissement de son rituel. Cette mission me parut durer une éternité, donc je ne sortirai jamais en vie. Ce fut pourtant le cas, grâce à eux. Tombant de fatigue au retour à la Roche, je dormis plusieurs heures ininterrompues ; une fois n'est pas coutume. A mon réveil, je me précipitai vers mes deux compagnons de route :


- Mes amis, je vous dois la vie, recevez mon éternelle reconnaissance et l'assurance qu'un jour l'une de mes flèche vous rendra ce que vous m'avez offert aujourd'hui. Même si je souhaite que la situation ne se présente jamais, je saurai m'acquitter de ma dette le jour venu.

Une larme perlait sur la joue d'Akoras. Il était incapable de se remémorrer la dernière qu'il avait versée, si impassible était-il à l'accoutumée, mais jamais il n'était passé si près de la mort. Cette journée infernale resterait un souvenir gravé à jamais dans sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norwen



Féminin Nombre de messages : 98
Age : 22
Date d'inscription : 01/01/2010
Nom d'affichage : Norwen.1706

Informations
Guilde: [VdS]
Serveur: Autre

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Mar 06 Avr 2010, 19:56

Norwen était restée silencieuse durant les péripéties du groupe. Elle avait décidé de les suivre, leur faisant relativement confiance.
Mais le groupe semblait se scinder en deux, une partie était partie pour les Dunes du Désespoir. Ne les ayant pas accompagnés, elle décida de se rendre utile, pour une fois.

- Je vous accompagnerais au Bief, un arc en plus ne vous fera pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://norwen-eolan.deviantart.com
Esprit des Sylvecimes
Maître du jeu


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Mar 20 Avr 2010, 19:40

Akoras et ses acolytes ont triomphé courageusement, et non sans peine, du Héros Spectral imposteur qui avait détrôné l'esprit de Turai Ossa, dans les Dunes du désespoir.
Le fantôme trône désormais en maître à la place qui lui revient de droit, et les Dieux commencent à regarder avec attention les fais et gestes des étrangers dans ce désert maudit et hanté.

Alors que le groupe victorieux des Dunes retourne à la Roche de l'Augure, les Veilleurs et leurs nouveaux amis, menés par Elladan se fraient un chemin à travers les immenses plaines désertiques jusqu'à arriver au Bief d'Elona, où un Héros Spectral les attend afin de reconstituer le Cristal de Vision.
Le voyage se déroule sans encombres, mais une mystérieuse voix semble poursuivre Pâz' , et elle se fait de plus en plus opressante au fur et à mesure de l'avancée. Ils s'infiltrent finalement dans les deux camps fortifiés des Oubliés et dérobent aisément les deux dernières parties du Cristal de Vision.
Cependant, ils sont prit en chasse par les créatures et leurs Armures Enchantés après avoir volé le second fragment, et, à peine ont-ils échappé aux assaillants que le nécromant Kurzick se fait happer dans un étrange tourbillon de fumée, de sable et d'énergie magique. Sylvia tente tant bien que mal de se précipiter sur lui pour l'extraire du vortex, mais il disparait entre ses mains.

Désormais, les deux groupes sont en marche vers la Roche de l'Augure, où ils se sont donné rendez-vous après leur tâches respectives. Mais Pâz' a disparu, et une fois rassemblés, tous les humains s'inquiètent de son absence et émettent des hypothèses, en attendant le retour du mystérieux revenant Marchena.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Norwen



Féminin Nombre de messages : 98
Age : 22
Date d'inscription : 01/01/2010
Nom d'affichage : Norwen.1706

Informations
Guilde: [VdS]
Serveur: Autre

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Mer 21 Avr 2010, 15:13

Norwen, revenue du Bief, était assez déroutée par l'étrange évènement qui venait de se produire, à savoir la disparition du Nécromant

- Vous avez vu ça ? Il s'est littéralement évaporé ! C'est bien la première fois que je vois ça... Vous pensez qu'il est...?

Elle hésitait à prononcer un bilan trop hâtif. Après tout, elle n'était plus à une surprise près...
En tout cas, l'aventure du Kurzick l'avait rendue anxieuse : Il pourrait arriver la même chose à sa fille, après tout. Elle devait lui trouver un refuge sûr, le plus rapidement possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://norwen-eolan.deviantart.com
Helari
Panacée des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 1547
Age : 25
Date d'inscription : 28/03/2008

Informations
Guilde: Veilleurs des Sylvecîmes
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Mer 21 Avr 2010, 16:19

Luthien avait écouté le récit des autres non sans surprise. Voilà que maintenant, ces brèches enlevaient des gens ! A moins que...

-Mort ? Non, je ne pense pas. Je me demande si l'accomplissement simultané de nos quêtes n'a pas attiré le regard des Dieux. Ce Nécromant semblait vouloir à tout prix avoir une audience auprès de Grenth, peut-être qu'il a finit par l'obtenir vous ne pensez pas ? Si c'est le cas, effectivement, on peut considérer qu'il a une chance sur deux d'être mort...J'ai du mal à trouver une autre explication. L'apparition de cette brèche par pure coïncidence me semble assez improbable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monica
Guérisseuse des Sylvecimes


Nombre de messages : 1577
Age : 24
Date d'inscription : 01/02/2009

Informations
Guilde: [VdS]
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Mer 21 Avr 2010, 20:21

Sylvia

- J'en ai vu des choses étranges... et moi je peux vous assurer que ce qui s'est passé au Bief n'était pas naturel ! Il était là, et l'instant d'après il n'était plus là. Que la Nature me garde, il y a une force maléfique qui a agit sous nos yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Fahrenheit
Bûcheron des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 280
Age : 24
Date d'inscription : 13/05/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Mer 21 Avr 2010, 21:30

Le groupe revenu du Bief n'était pas encore remis de ses émotions. A peine était-ils arrivés que Sylvia s'était mise à gigoter en tout sens, relatant au groupe de Veilleurs ce qu'elle avait vu dans un ensemble de cris surexcité.
Isaac, imperturbable, s'était éloigné de ce groupe de capes vertes, ne se sentant pas encore à l'aise avec eux malgré leur épreuve au Bief.

Il se rapprocha de Solarian et de Puleli, qui avaient rebroussé chemin peu après que Pâz' eut entendu cette étrange voix sur le chemin de Bief. La crise de la ritualiste était passée, mais elle se sentait encore faible. Elle avait la tête posée sur l'épaule de son père qui tirait furieusement sur sa pipe bourrée d'herbes d'Iboga. Réputées fortement hallucinogènes, ces herbes ne semblaient pourtant ne pas avoir grands effets sur l'élémentaliste chevronné.

« Alors ? Si j’ai bien compris, notre nécromancien taciturne a disparu…Que s’est il passé ? » Demanda-t-il sitôt qu’Isaac se fut arrêter devant lui. Celui-ci haussa les épaules, faussement imperturbable.
_La routine, que veux-tu…Pâz’ s’est mis à entendre des voix…Et à peine nous pensions-nous tirer d’affaire qu’une sorte de tourbillon l’a happé, ne laissant sur le sol que le cristal de Vision qu’il portait .
_Grenth…
Puleli ouvrit les yeux et se redressa, la main posée sur la poignée de son épée. Sa voix rauque était moins qu’un murmure mais Isaac l’entendait clairement, l’avantage d’avoir quelques traits familiaux quelques peu inhabituels.
« J’ai senti…Une présence…Si froide… »
_Mouais. Et tu n’as aucune idée de ce qui lui est arrivé ?
La blonde fit non de la tête.
_Sa présence a…Disparue…
Solarian tira une nouvelle fois sur sa pipe et souffla sur Isaac.
« Pourquoi ce regard dubitatif ? Tu serais en Cantha qu’elle saurait où tu te trouves…Évidemment, cela dépend de son affinité avec la personne, mais l’aura de ce nécromant n’était pas habituelle.
_Si tu le dis, je ne suis pas un monstre, comme vous. Bon, tu m’excuseras hein, ajouta-t-il précipitamment alors que Sol’ se levait pour répliquer, mais j’ai d’autres personnes qui aimeraient bien savoir ou est passé leur pote…»

Le derviche s’éloigna vivement du pâle drogué courroucé et laissa tomber son masque de flegme. Malgré ses airs insouciants, la disparition de son vieux frère d’arme le perturbait.
Et qu’il disparaisse de façon si spectaculaire…

Arrivé devant les trois personnes restantes du groupe de Pâzanengsin, Isaac prit le temps de les dévisager. Ils avaient déjà compris ce qui s’était passé, et tous portaient une mine grave. Le derviche leur relata tout de même ce qu’il avait vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyndeira
Amazone des Sylvecimes


Féminin Nombre de messages : 264
Age : 26
Date d'inscription : 11/04/2009
Nom d'affichage : Lyndeira.7210

Informations
Guilde: [VDS]
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Mer 21 Avr 2010, 22:10

Une brise chaude souffla sur eux quelques instants durant, comme pour les remercier secrètement du mal qu'ils s'étaient donnés. Ils se retrouvèrent tous à la Roche de l'Augure, bien heureux d'en avoir fini avec ça. Le voyage ne s'arrêterait probablement pas là mais au moins une étape laborieuse était passée. Alyndra s'assit dans le sable brûlant, débouchant une bouteille de grog dont elle bu quelques gorgées avant de la ranger dans son sac. Silencieuse, son regard noisette se figea devant elle et elle se mit à écouter les autres.

"- Vous avez vu ça ? Il s'est littéralement évaporé ! C'est bien la première fois que je vois ça... Vous pensez qu'il est...?
-Mort ? Non, je ne pense pas. Je me demande si l'accomplissement simultané de nos quêtes n'a pas attiré le regard des Dieux. Ce Nécromant semblait vouloir à tout prix avoir une audience auprès de Grenth, peut-être qu'il a finit par l'obtenir vous ne pensez pas ? Si c'est le cas, effectivement, on peut considérer qu'il a une chance sur deux d'être mort...J'ai du mal à trouver une autre explication. L'apparition de cette brèche par pure coïncidence me semble assez improbable..."


Dans une telle situation, des tas d'idées diverses lui auraient traversé la tête à une telle vitesse qu'elle se serait perdue dans les méandres de sa réflexion. Cette fois-ci il n'en fut rien. Dubitative et sans doute quelque peu perplexe, elle luttait pour assimiler toutes ces informations pour obtenir une situation cohérante à laquelle elle pourrait joindre une hypothèse. Cette réaction s'expliqua dans l'instant pour la ranger qui sentait quelque chose de mauvais. Non par son odorat mais par son intuition, elle se retourna vers la masse blanche allongée à terre qui respirait faiblement. Le fardeau qu'elle portait jusque là glissa à terre accompagné d'un bruit de tissu froissé mêlé au cliquetis des sangles qui s'entrechoquaient. Lorsqu'il toucha le tapis d'or avec un son mat, Alyndra se leva d'un bond. Elle contourna son sac après en avoir littéralement arraché une outre pour se diriger vers son compagnon, abandonnant ainsi le groupe un moment et perdant par la même occasion le fil des réflexions de chacun. Elle tira une paire de lunettes accrochée au haut de sa tenue par une branche et les mit. Ce fut comme un choc, le paysage devint si net en une seconde qu'elle en sursauta presque. Prenant le poul de l'animal, elle l'abreuva de force. Il respirait encore mais il avait à peine la force de gémir pour faire part de son malaise à sa protectrice. Le désert avait sappé ses forces et malgré que ses blessures furent soignées par Alyndra, il était trop faible pour continuer. Jaugeant des forces de son compagnon et calculant mentalement la traversée jusqu'à un endroit plus confortable pour l'ours, elle constata qu'elle avait tout juste assez de temps avant que la situation soit critique et qu'elle ne puisse plus rien contrôler. L'ours s'était finalement relevé sans doute requinqué par l'eau presque fraîche, et suivit Alyndra jusqu'au groupe rassemblé. Sans faire cas des conversations en cours, elle coupa net pour prévenir ses compagnons.

"Amis, ne me prenez pas pour une déserteuse mais je dois vous quitter expressément. Brimor ne tiendra plus longtemps dans cette région arride. Je vais le mener au Port de Briska non loin d'ici. Nous avons tout juste assez de temps pour y parvenir et le sauver."

Les yeux embués, elle retint ses émotions avec dignité et se contenta de déglutir pour exprimer sa peine et sa colère envers elle-même. Ele reprit.

"Je vous retrouverai en ces terres après l'être assurée qu'il est en sécurité. Au revoir, amis."

Ne perdant plus une seconde, elle se mit en route avec Brimor, leur faisant signe au loin et leur souriant tristement. Leur allure était lente et Alyndra ignorait s'ils auraient le temps même d'aller au port de Briska. Ce n'était pas si loin que ça, mais serait-ce assez proche pour le sauver? Quelle égoïste elle avait été...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
In The Empyreans



Masculin Nombre de messages : 54
Age : 26
Date d'inscription : 06/03/2010

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Jeu 22 Avr 2010, 01:31

L'heure n'était plus à l'insouciance. Tous les 4, ils étaient venus retrouver les Veilleurs, ils avaient rejoint leur groupe, chargés d'espoirs, Pâzanengsin le premier. Lui, le premier à s'être porté volontaire pour tenter cette folle aventure toujours pour sa racheter auprès de Grenth, pour lui, pour sa mère, pour sa famille, pour son honneur. Maintenant il était porté disparu.

Le sombre derviche avait annoncé la nouvelle de la manière la plus diplomatique qu'il avait pu.
Ulnaeta éclata en sanglots. Elle savait que le Désert de Cristal était une partie du Monde où les plus fantastiques évènements se produisaient mais ... de cette manière ? Qu'était-il advenu de son cher ami ? Elle tenta de sonder les esprits, mais rien n'y fit, en vain, a l'instar de Puleli, la jeune Ritualiste ne put trouver trace de l'âme de Pâzanengsin. Il avait définitivement quitté la surface du monde des vivants.

« Isaac... Que ... Que s'est-il passé ? Il s'est vraiment ... évaporé ? Vous n'avez rien pu faire ? ».
Elle ne laissa pas le temps au Derviche de répondre, elle se retourna. Elle connaissait déjà la réponse à ses questions. Évidemment qu'il n'avait rien pu faire. Qu'aurait-il pu faire après tout ? Il ne restait plus qu'une seule chose à faire : attendre. Et ô combien cette attente était douloureuse. Rien que l'idée, d'attendre comme ça, sans rien pouvoir faire, totalement impuissante, faisait sortir Ulnaeta de ses gonds.

« Isaac, merci.
J'aurais voulu que nous rediscutions de votre victoire au Bief mais maintenant, ... rien ne peut panser la plaie qui a été ouverte. »
dit solennellement Iekita.
Il était accablé. Il avait l'impression d'avoir enchaîné échec sur échec. Il n'avait pas su se lier d'amitié avec les Veilleurs, il n'était pas parti avec Pâzanengsin et voilà maintenant que la seule chose qui lui restait à dire, était une série de mots confus à un Derviche dont il ne connaissait que le nom. Il se retira avec Ulnaeta, chargé de compassion.

Tathyn quant à lui, stoïque, était resté accroupi sur le sable. Il soupirait très bruyamment. Visiblement il tentait de contenir une rage et dans le même temps, restait étonnamment calme. Il adressa un regard reconnaissant à Isaac et murmura quelques paroles.

« Pâzanengsin. Aujourd'hui tu nous as quitté. Je ne peux m'y résoudre. Je veux croire que tu reviendras. Si d'aventure, jamais plus tu ne devais revoir la surface du monde des vivants, sache que je n'ai jamais eu de meilleur compagnon d'armes. »
Son pendentif en forme de faucon en bronze, pendulait à son cou alors qu'il baissait la tête. Il l'arracha et le regarda. Lorsqu'il avait tout quitté et rejoint les Tengus, Pâzanengsin lui avait offert ce talisman. Une sorte de porte bonheur.

Tathyn le regarda avec le même regard grave et l'enterra sous le sable, précisément là où il se trouvait. Il se releva et respira l'air chargé de grains de sable. Le désert avait-il avalé son ami ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedayendswhenisayitdoes.blogspot.com/
Norwen



Féminin Nombre de messages : 98
Age : 22
Date d'inscription : 01/01/2010
Nom d'affichage : Norwen.1706

Informations
Guilde: [VdS]
Serveur: Autre

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Jeu 22 Avr 2010, 18:35

Ellämä, les larmes aux yeux suite au départ de sa nouvelle peluche blanche, décida qu'elle en avait assez de faire des pâtés de sable dans le Désert de Crystal. C'est en sautillant qu'elle se dirigea vers sa mère qui discutait encore avec le groupe de gens aux capes vertes. Elle tira doucement sur sa tunique pour attirer son attention.

- Mômaaaaaan, j'veux rentrer à la maisoooooon..., dit-elle avec des yeux larmoyants à cause du sable environnant.

Norwen sourit tristement en caressant la tête blonde de sa fille. Elle savait bien qu'elle ne devait pas rester longtemps par ici, surtout avec ces failles qui s'ouvrent et happent les gens. Mais d'un autre côté, elle ne savait pas où aller, la Tyrie n'étant pas un territoire très sûr, même en ville. Cette question la torturait depuis des jours entiers, sans qu'elle ne trouve une réponse.
Elle se tourna vers le groupe de Rôdeurs.


- Et...quelle est la suite du programme ?demanda-t-elle d'une voix calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://norwen-eolan.deviantart.com
Isaac Fahrenheit
Bûcheron des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 280
Age : 24
Date d'inscription : 13/05/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Jeu 22 Avr 2010, 23:36

« Vous souhaitez ouvrir la Roche de l’Augure, je me trompe ? »
Solarian s’était approché silencieusement du groupe, un acte qui le surprenait lui-même.
_Si j’ai bien compris, vous avez accompli avec Isaac deux des trois épreuves de l’Ascension…Je ne sais pas ce que vous cherchez à faire, et je m’en moque. Toutefois nous recherchons nous-même quelqu’un, et j’ose espérer que vous daignerez nous indiquez ou il se trouve lorsque nous vous aurons aider. »

Tout en parlant, il faisait rouler sa pipe entre ses doigts. Il l’avait éteinte en voyant Elläma…

« Il est dommage que votre amie soit parti si précipitamment, continua-t-il d’un ton neutre, aussi étrange que cela puisse vous paraître, je vis dans ce Désert depuis quelques années déjà…Il y a des gorges à l’est. Les Gorges de la Destinée. Il s’y trouve un oasis luxuriant, peuplé par les fantômes de ceux qui ont tentés l’Ascension naguère. Cet endroit aurait été plus convenable pour une enfant…Ou pour un ours. »

Il faillit éborgner Puleli, qui venait de le rejoindre et examinait les Veilleurs d’un regard curieux.

« Et il se trouve aussi qu’au sud est de cet oasis se trouve une zone que les cartographes éloniens ont nommés la Rivière Assoiffée…Jadis je tentais de l’explorer, pour me retrouver entouré de serpents mages et d’armures animées…Je suppose que c’est là-bas que se situe la dernière épreuve. »

Il se tut, attendant les réactions des verts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Ven 23 Avr 2010, 00:35

Elladan sortit de sa torpeur à l'intervention de Solarian. La mission était une totale réussite, et la disparition de Pâzanengsin en était d'autant plus choquante. Il se tourna vers le mage et répondit sans y avoir été spécialement invité, sur un ton grincheux :

- En effet, nous y sommes allés il y a deux jours. D'après Marchena, notre devoir là-bas est accompli et nous attendons notre verdict. Et ça tombe bien, car ma patience commence à atteindre ses limites.

Il se leva brusquement et décocha un coup de pied dans une pierre voisine. Et, agacé, semblant chercher quelqu'un du regard, il maugréa :

- Mais où est-il donc passé, cet esprit de malheur ?

Enfin, il scruta ses camarades et s'aperçut qu'Alyndra et son ours Brimor manquaient à l'appel. Il s'accroupit et se prit la tête à deux mains, prenant soudain conscience de la chaleur accablante et de l'évolution des évènements. Cette expédition loin des Sylvecimes commençait à sentir fortement le moisi... quelque chose clochait. Il fallait en finir au plus vite, avant qu'une catastrophe de trop ne survienne.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Akoras Loren



Masculin Nombre de messages : 77
Age : 31
Date d'inscription : 15/10/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Ven 23 Avr 2010, 11:40

Les esprits d'échauffaient, cela dit sans mauvais jeu de mot malgré l'endroit où nous nous trouvions. Je vécus le départ d'Alyndra comme un soulagement pour Brimor, pour lequel les jours étaient de plus en plus pénibles, et les nuits plus fraîches ne lui laissaient plus assez de répit pour affronter le trop ardent lendemain. Le froid et l'eau indispensable à l'animal était de loin ce qui était le plus difficile à trouver dans ce maudit désert. Je me félicitai tout de même intérieurement d'avoir laissé mon compagnon aux Sylvecîmes : bien qu'il me manquait cruellement, sa sécurité était assurée.

- Je suis ravi que votre mission ait été couronné de succès, et peu inquiet pour notre nouveau compagnon de route, qui a malencontreusement disparu. Faire disparaître un corps sans même se montrer nécessite une puissance magique d'exception, et son détenteur aurait aussi bien pu le terrasser sur le champ. Où qu'il soit, je pense que le sombre Nécromant se rapproche de son objectif. J'espère évidemment que l'avenir nous le confirmera.

La main en visière, je regardai en direction d'Elladan, que mes pensées rejoignait :

- Esprit de malheur, voilà des termes bien choisis ! Incluant les circonstances de son apparition, je ne saurais citer un évènement positif dans tout ce cinéma. Môsieur l'esprit nous envahit avec son sable "en veux-tu : en voilà", nous impose de l'aider, puis apparaît quand il lui semble bon pour nous guider vers - pour ne pas dire nous imposer - la suite des évènements. Nous ne faisons que subir la situation, et même si je la sais pour l'instant inextricable par une autre voie, je commence sérieusement à en avoir par dessus la tête !

La faiblesse du Rôdeur ne laissait pas présager qu'il puisse donner autant de voix. Il mit pourtant ses mains en porte-voix pour hurler au désert... :

- MAAAARCHENA !!!!! QU'ON EN FINISSE !...

... puis s'effondra à genoux dans le sable brûlant.


Dernière édition par Akoras Loren le Lun 26 Avr 2010, 12:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
In The Empyreans



Masculin Nombre de messages : 54
Age : 26
Date d'inscription : 06/03/2010

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Dim 25 Avr 2010, 11:21

Ce n’était surement pas celui qu’il attendait mais une forme humaine se découpa au loin. Plus un ombre qu’une personne réellement physique. Quoi qu’il en soit, elle s’approchait d’eux, lentement mais d’un pas décidé.

Ulnaeta ne l’avait pas vu mais commençait à vraiment délirer. Un mélange de tristesse, d’incertitude et d’attente. Mais soudain, elle s’arrêta net. Elle était prise de convulsions mais d’une seconde à l’autre elle se figea. Iekita qui était à ses côtés fut étonné par ce changement si brutal de personnalité.

« Il est ici. » susurra Ulnaeta.
« Quoi ? Que veux tu dire ? »
« Pâzanengsin. Sa présence. Je l’ai sentie à nouveau. Il est de nouveau dans le monde des vivants. »

Elle ne laissa pas au jeune assassin de lui répondre et se leav d’un coup, écarta la toile de son bivouac et rejoint la place dégagée de la Roche de l’Augure. Les autres la suivirent des yeux alors qu’elle monta sur une dune pour scruter l’horizon psychique.

La forme humaine noire était encore très petite sur l’horizon mais grandissait à vue d’œil. Irrémédiablement, elle avançait. Encore et toujours à la même allure, sans montrer signe de fatigue.

Iekita rejoint Tathyn.
« Elle prétend que Pâzanengsin est revenu. »
« Un autre délire ? »
« Je ne sais pas. Je… »

Il fut interrompu. « Pâzanengsiiinnn ! »
Ulnaeta venait de crier à pleins poumons le nom de leur défunt compagnon. Iekita se retourna et Ulnaeta était en train de remercier Lyssa. La forme sombre de l’horizon venait de passer sous les rayons du soleil, laissant deviner le visage, changé, du Nécromant.

Iekita courru à l’entrée de la Roche de l’Augure pour y retrouver son ami, suivi de près par Tathyn. Ulnaeta avait dit vrai, Pâzanengsin était revenu. Mais était-ce vraiment celui qu’ils avaient toujours connu ?

« PÂZANENGSIN. Tu es là ! »
« Oui, Iekita, je suis revenu. »
« Qu’est-il arrivé ? »
« J’ai fait un très long voyage dans les Brumes, dans les Empyreans. Je … J’y ai trouvé ma Destinée. Iekita, Grenth était là et m’a .. »
Il ne put terminer sa phrase, Ulnaeta venait de le serrer dans ses bras.

Cette nouvelle sensation était complètement nouvelle pour Pâzanengsin. Qu’est ce que cela signifiait ? Ulnaeta ?

Ulnaeta remarqua son étonnement.
« Que t’arrive-t-il, Pâz’ ? »
Elle ne desserra pas son étreinte et colla l’oreille sur sa poitirine. A travers la fine armure de cuir travaillé que Pâzanengsin portait, elle l’entendit.

« Un … Un .. Cœur ? »

Pâzanengsin hocha simplement de la tête. Iekita et Tathyn se regardèrent. Pâzanengsin avait réussi. Depuis sa naissance il attendait ce moment.

« Je vous raconterai mon périple. Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, nous devons encore terminer l’Ascension.

J’ai encore une chose à vous dire, une révélation qui m’a été faite par Grenth.

J’ai une sœur. »


Le mot tomba comme le marteau sur une enclume, lourdement.

« Une sœur ? toi ? »
« Comme je l’ai dit, nous en rediscuterons plus tard. Retrouvons Marchena. »


Tathyn regardait son ami, revenu des Brumes. Il ignorait complètement ce qu’était les Empyreans, qui il y avait trouvé, comment il en était sorti. Il remarqua que la peau de Pâzanengsin était plus claire. Son visage ne portait plus aucune cicatrice. Il était changé. Qu’importe son ami était de retour, avec un cœur.

Il regarda l’endroit où il tenait auparavant et où il avait enterré le pendentif. Il n’allait pas le déterrer. Cet endroit marquerait à jamais le lieu où Pâzanengsin reçut le cœur qu’il attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedayendswhenisayitdoes.blogspot.com/
Esprit des Sylvecimes
Maître du jeu


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Dim 25 Avr 2010, 23:30

Alors que tous se languissaient, se lamentaient, se réjouissaient ou s'inquiétaient, une forte bourrasque chassa toutes les idées noires des humains de la Roche de l'Augure. Pendant plusieurs minutes, des vents tourbillonnants de sable fins et de branchages secs fouettèrent les visages des aventuriers, qui se protégeaient et se mettaient à l'abri tant bien que mal.
Lorsque la violente bourrasque cessa, toutes les affaires des voyageurs étaient sens dessus-dessous. Les humains sortirent de leurs cachettes rocailleuses en reprenant leurs esprits, et, aussi soudainement que la venue de la bourrasque, Marchena apparu aux yeux des Veilleurs, des Canthiens et des autres hommes et femmes venus de tous horizons. Les Veilleurs se réjouirent enfin; le fantôme allait leur apporter une réponse, et qui sait, arrêter leur calvaire.
Sylvia s'avança vers lui afin de lui demander des explications sur la démarche à suivre pour retrouver l'intégrité de leur forêt.
Mais le visage énigmatique de l' "esprit de malheur" était animé d'un sourire narquois, un rictus abominable qui exprimait sa satisfaction. Son regard était profond et intensément malsain, ses poings serrés, il avançait en direction du téléporteur de la Roche. La rôdeuse s'interposa sur son chemin, mais il l'écarta d'un violent coup sur l'épaule droite, et il se mit à courir vers son destin.
Sylvia s'était remise de sa chute, et une fois relevée s'élança à son tour vers l'esprit, qui était déjà en train d'activer l'étrange bloc de pierre sculpté.

Elle cria à l'adresse de l'esprit :


" Et notre forêt, le sable, votre promesse ?! "

Il rit à gorge déployée alors qu'il activait le dernier cristal, et que le téléporteur s'activait dans son éclair bleuté caractéristique qui aveugla l'espace d'une seconde tous les humains sur place.

" Peu m'importent les déboires terrestres désormais ! Mais il est vrai que je dois vous remercier pour m'avoir permis d'accéder à mon Ascension. Pour votre forêt, en fait je n'ai aucune solution, mais allez donc voir Siliss Yassith dans la Mer Aride, c'est un vieil ermite qui appartient à l'ancestral peuple des Oubliés, lui pourra peut-être vous aider. Bonne chance, humains ... pauvres fous ! HAHAHA !!"

Et il s'avança dans le téléporteur d'une seule foulée, puis disparu complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Dim 25 Avr 2010, 23:47

Fureur. Après la tempête de sable, il ne restait que ses armes à Elladan. Mais ça ne l'empêcha pas de se jeter aux trousses de l'esprit, sans vraiment savoir ce que ça allait apporter, une fois qu'il eut révélé ses quatre vérités. Marchena terminait à peine sa phrase que le rôdeur s'élança de toute la puissance de ses jambes en direction du téléporteur et après quelques foulées, plongea dans le vortex, avec la ferme intention de faire payer à cet esprit malsain son arrogance...

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Esprit des Sylvecimes
Maître du jeu


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Lun 26 Avr 2010, 00:35

Elladan, mal orienté lors de son saut dans le vortex bleu, heurta violemment les marches du téléporteur lors de la réception de l'autre côté. Il fit un roulé-boulé sur le coté pour se réceptionner, et vit Marchena qui activait déjà des sceaux lumineux pour ouvrir l'immense et mystérieux Rocher de l'Augure. Sans bien réfléchir, le rôdeur tira une flèche de son carquois, banda son arc, visa la tête de l'esprit et décocha une flèche qui siffla dans l'étroit vallon. Son projectile atteignit le fantôme en pleine tête, mais traversa son corps translucide de part en part comme s'il n'avait traversé qu'une feuille de bananier, et finit sa course dans un étang en contrebas.
Marchena retourna sa tête vers le fils des Sylvecimes, un regard en coin et toujours son rictus abominable parant ses lèvres pâles. Il fit un pas de plus, activa le dernier sceau et trois éclairs de lumière dardèrent le ciel. Ils provenaient tous trois de symboles antiques gravés à même la Roche. Il disparu l'instant d'après, ne laissant derrière lui que quelques éclats de lumière scintillante qui retombèrent comme de la poussière d'étoile sur le sol.

L'archer malchanceux lâcha un soupire. Maintenant il en était sûr; il n'y avait pas d'autre alternative, il devait suivre les dernières paroles du fantôme et trouver cet Oublié.

Siliss Yassith, dans la Mer Aride.
Il se retourna, et envisagea quelques instants la petite falaise rocheuse qui le séparait du campement. Il fit quelques pas et commença à escalader la pente raide qui le séparait du campement, bien décidé à trouver sa carte et ne plus trainer. C'en était assez de ce maudit désert !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Lun 26 Avr 2010, 00:54

Au terme de son escalade , Elladan se releva péniblement dans la Roche de l'Augure et chancela. S'affalant contre un rocher, il posa la masse de son équipement au sol et sortit une boite d'onguent, qu'il appliqua sur son front.

La dure chute après son plongeon l'avait sérieusement blessé : de multiples plaies marquaient sa figure, et plus grave, son crâne le faisait durement souffrir. Sa vision s'exerçait avec difficulté autour de lui, et il était pris d'un léger vertige.


- Pas d'inquiétude, dit-il en voyant des mines inquiètes se tourner vers lui. Ca devrait passer d'ici quelques heures... Mais nous n'avons pas de temps à perdre, il faut partir chercher cet oublié sur le champ. C'est notre seule piste. Ma carte est inutile, et de toute façon je ne peux pas mener les recherches dans cet état.

Au bout d'un moment, il cracha le sang qui se trouvait dans sa bouche. De tout coeur, il souhaita que cet esprit aussi égoïste échoue dans sa tentative de s'élever. Après tout, attirer le regard des Dieux sur soi n'est pas suffisant pour y parvenir : encore faut-il prouver sa valeur.

Spoiler:
 

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Helari
Panacée des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 1547
Age : 25
Date d'inscription : 28/03/2008

Informations
Guilde: Veilleurs des Sylvecîmes
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Lun 26 Avr 2010, 01:16

D'abord Akoras qui n'arrivait pas à trouver de repos, ensuite l'étrange disparition temporelle du Nécromant Kurzick et maintenant Elladan qui se blessait. Décidément, cette excursion dans le désert commençait à s'éterniser, la lassitude se lisait sur les visages, et le sentiment général de dégout à l'égard du fantôme était on ne peu plus visible. Luthien aussi ne supportait plus cet endroit, il fallait bouger, et vite, pour régler ce problème. Cela permettrait également de pouvoir faire le point sur toutes ces nouvelles connaissances et leurs intentions.

-Bien, ne tardons pas plus alors. Je crois que la Mer Aride est le nom d'une vallée sablonneuse un peu au Sud de cette Roche de l'Augure...mauvais Augure qu'ils auraient du l'appeler. Prenons nos affaires, et frayons nous un chemin jusqu'à ce serpent, avec l'espoir qu'il comprenne notre requête ou ne nous redirige pas vers l'un de ses confrères. Espérons également qu'il n'ait pas été emporté par la mort.

Achevant sa phrase, la Rôdeuse siffla pour rappeler son ourse et elle se dirigea vers Akoras tandis que les autres commençaient à s'agiter. Le Rôdeur semblait se décomposer au fur et à mesure que le temps passait, et la perspective d'une nouvelle expédition ne semblait pas l'enchanter, si ce n'est qu'elle rapprochait le groupe du retour au domaine.

-Ça va aller Akoras ? Lui murmura-t-elle. Tu sembles t'enfoncer dans les ténèbres de tes songes, tiens bon, nous nous rapprochons du but. Je suis là si tu as besoin de soutien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Fahrenheit
Bûcheron des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 280
Age : 24
Date d'inscription : 13/05/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Lun 26 Avr 2010, 02:11

A peine s’était il remis du retour de Pâzanengsin qu’Isaac fut confronté au trop vif enchaînement des évènements.
Aucun des trois compagnons n’avaient réagis face à la traîtrise de l’esprit. Aucun d’eux n’était concerné après tout. Aussi ce furent avec des mines blasées qu’ils assistèrent aux tentatives désespérées d’Elladan pour rendre à l’esprit la monnaie de sa pièce.

Et voila qu’ils devaient une fois encore suivre les Veilleurs à la recherche de quelque chose dont ils se moquaient éperdument.
« Ils se sont fait roulés comme des bleus. Peut-être sont ils bels et bien en danger après tout. » fit Isaac, moqueur. Si parcourir le désert ne posait aucun problème à Solarian et à sa fille, ce n’était pas le cas du derviche qui commençait sérieusement à s’énerver.
_Je me moque de leurs secrets, mais qu’ils cessent de nier ne rien savoir sur Kadvael…Ils ont des problèmes, c’est certain. Et si Kad’ est bel et bien avec eux…
_Cela m’est égal
, le coupa Solarian.

Celui-ci ralluma bourra sa pipe et la ralluma d’une étincelle avant d’en tirer son énième bouffée de la journée.
« La mer Aride, donc…Au sud…Pour un Oublié ? Ces serpents sont toujours près des ruines Eloniennes, et des ruines, il n’y a que ça dans cette zone.»
L’élémentaliste haussa les épaules. Il fit une série de geste vers Puleli, trop rapide pour l’œil insuffisamment entraîné d’Isaac pour interpréter le langage des signes. La jeune femme acquiesça, répondit par quelques gestes avant de prendre son paquetage et quitter la Roche de l’Augure pour se rendre vers l’ouest.
Isaac la regarda partir, perplexe.

« Ou… ?
_Aucune idée, une vision. Elle m’a expliqué qu’elle serait plus utile ailleurs.
_Et tu la laisse partir seule?

Solarian ne répondit pas, et le derviche ne put qu’acquiescer. Il fallait dire que la blonde n’avait pas été très « loquace » ces derniers temps.
_Que comptes-tu faire à présent ?
_Les suivre en me plaignant, comme d’habitude. Il est hors de question de les lâcher maintenant. Je sais que Kad’ n’est plus un enfant, mais il est loin d’être aussi vieux qu’il en a l’air.
Il avait craché ces mots, comme à regret. Qui sait encore combien de temps il lui reste avant que Leavdak ne lui bouffe ce qui lui reste de sa jeunesse ? Je dois me hâter, ou Narya aura ma peau. »

Narya…Sa première rencontre avec l’élémentaliste avait été si charmante…

« Tu connais le désert comme ta poche, non ? Tu as une idée d’où peut être ce serpent ? »
_Non
, mentit Solarian, comme je l’ai dis tout à l’heure, ces serpents sont éparpillés un peu partout. Et ils se ressemblent tous. Il est fort probable que ces rôdeurs l’abattent à vu sans même s’en rendre compte.
_Alors nous sommes dans le pétrin, c’est ça ?


Ce n’était pas tout à fait ça, en vérité. Solarian savait exactement ou se trouvait ce Siliss Yassith, l’ayant déjà rencontré plus d’une fois durant ses longues errances dans le désert avec Puleli. Mais bien qu’il souhaitait aider Isaac, il n’avait aucune intention de sauver les Veilleurs, encore moins si Kadvael était impliqué (il gardait toujours un souvenir amer de cet homme et de son détestable animal). Marchena en était une preuve flagrante. Même mort, l’homme ne cesserait jamais de le décevoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
In The Empyreans



Masculin Nombre de messages : 54
Age : 26
Date d'inscription : 06/03/2010

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Lun 26 Avr 2010, 09:58

Pâzanengsin venait d’être témoin de la fourberie des esprits dynastiques de l’Ascension. Comme une désacralisation, il réalisa que, finalement, Elladan avait raison : on ne peut leur faire une confiance aveugle.

Qu’allait-il advenir d’eux maintenant. Finalement Pâzanengsin avait eu ce qu’il voulait. Ulnaeta ne recouvrerait probablement jamais ses yeux. Peut être était-il temps de repartir pour Echovald et retrouver la belle Kaineng ? Tathyn quant à lui, bouillonnait d’impatience de retrouver les siens à Aerie.

Mais Pâzanengsin se ravisa immédiatement. Il ne pouvait pas quitter les Veilleurs, d’ailleurs il n’en avait pas spécialement envie. Maintenant que les sensations les plus diverses se manifestait à son esprit, cet esprit de groupe lui plaisait beaucoup, lui qui avait toujours vécu dans une sorte de torpeur. Mais Il savait pertinemment qu’après ce qui venait de se passer, les Veilleurs ne feraient pas confiance à un nouveau prétendu allié.

Ses trois amis, encore un peu sous le choc du retour du Nécromant, rassemblèrent leurs affaires éparpillées par la bourrasque. Ulnaeta avait ses impressions mélangées entre le doute, l’appréhension et quelque part de la jalousie. Pâzanengsin avait réussi, pas elle. Mais elle chassa cette idée de sa tête.

Pâzanengsin s’avança vers Elladan, le chef spirituel des Veilleurs des Sylvecîmes, bien décidé à gagner sa confiance. Il parla assez fort pour que tous puissent entendre.

« Elladan, je suis profondément désolé que les problèmes de votre forêt ne se soient pas résolus avec Marchena. Crois moi, je .. c’est la première fois que je ressent une telle impression et je ne peux la feindre. Je suis revenu des Empyreans avec de nouvelles connaissances. Ce voyage pour moi, fut très certainement le plus important de ma vie et j’ai trouvé ce que j’étais venu chercher dans le désert.

Toutefois, j’ai décidé de rester. Les Veilleurs des Sylvecimes ont su accueillir l’épave que j’étais et mes amis ont pu se joindre à vous. Pour cela je vous en suis reconnaissant et redevable. Nous vous aiderons dans cette nouvelle épreuve. »


Il salua comme les nobles canthiens le faisaient à la cour de Kaineng et les trois autres derrière lui saluèrent d’un baissement de tête le groupe des Veilleurs.

Tathyn glissa un mot à l’oreille d’Iekita.
« Je crois qu’Isaac est de plus en plus exaspéré. De plus leur groupe s’est séparé, Pulleli est parti rechercher la rôdeuse. Je me demande ce que va faire Isaac maintenant. »
« Tu as vu, Pâzanengsin a vraiment changé : jamais je n’aurais cru un jour entendre sortir de sa bouche les mots ˝reconnaissance˝ et ˝redevable˝. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedayendswhenisayitdoes.blogspot.com/
Akoras Loren



Masculin Nombre de messages : 77
Age : 31
Date d'inscription : 15/10/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Lun 26 Avr 2010, 12:42

Akoras leva ses yeux vitreux et injectés de sang vers son acolyte. Ne souhaitant pas s'attirer la pitié des autres membres du groupe, il vécut pourtant cet élan de compassion avec beaucoup de joie. Joie qu'il tenta d'exprimer dans un sourire aussi mitigé que sincère :

- Merci Luthien, je vais faire en sorte que ça aille. Je regrette que cette Ritualiste nous ai déjà quittés, je pensais avoir le temps de sympathiser suffisamment pour lui demander de tenter d'apaiser mes tourments spirituels. J'ignore si cela était en son pouvoir, mais tout est bon à prendre. Quant à solliciter celle dont les yeux ne sont plus, je ne m'y risquerais pas, vue la maladresse évidente dont j'ai fait preuve lors de notre première entrevue (si j'ose dire)... Je ne peux me reposer sur toi, nous devons rester indépendants pour être efficaces au combat. Je ne souhaite pas être réduit à l'état de bagage encombrant. Je dois pourtant bien avouer que je ne suis pas certain de regarder un jour dans les yeux cet Oublié. La dernière expédition fut fort rude, celle-là promet d'être déterminante.

Ne pouvant ne serait-ce que calmer les voix qui l'assaillaient, Akoras pensait se retourner vers l'étrange Nécromant afin de lui demander s'il saurait concocter un breuvage -ou n'importe quoi d'autre - qui l'aiderait à mener à bien cette (dernière ?) tâche. Le mystérieux individu semblait apaisé depuis qu'il avait réapparu de son périple, et venait par ailleurs d'affrimer sa reconnaissance auprès des Veilleurs à Elladan.

- Excuse moi, Sombre Compagnon - cela étant dit plutôt respectueusement qu'avec mépris - mais je t'ai entendu proposer ton aide, et tu as pu constater que n'importe quelle aide me serait agréable. Les quelques plantes et onguents que j'ai ingérés ne m'ont été d'aucune utilité pour lutter contre mes troubles. J'ai cru comprendre que vous autres Nécromants seriez capable de tirer quelque chose de... enfin... disons... bref : si je mettais à ta disposition une quantité de sang suffisante, serais-tu en mesure de faciliter ma prochaine mission auprès de mes amis ?

Manipuler le fluide écarlate n'était pas vraiment au goût d'Akoras, pour qui il était synonyme de mort. Même dans l'hypothèse où il pourrait soigner quelqu'un, quelqu'un - ou quelque chose - d'autre devrait évidemment le verser. Mais si cela était nécessaire, il trouverait une solution. Réussir cette mission le rapprocherait des Sylvecîmes, et il savait que le voyage du retour serait maintenant le seul moyen de calmer ces voix et ces visions qui l'oppressaient encore et toujours. En pensant à ce départ du désert, dans la situation où il se trouvait, Akoras ne pouvait le comparer qu'à une seule chose : une Résurrection...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
In The Empyreans



Masculin Nombre de messages : 54
Age : 26
Date d'inscription : 06/03/2010

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Mar 27 Avr 2010, 12:07

Pâzanengsin se retourna lentement vers le rôdeur qui venait de le soliciter et le regarda.

Quelle étrange requête. Généralement les personnes qu’il saigne sont ses ennemis… Et voilà qu’un Veilleur vient lui demander de jouer avec son fluide vital. La dernière qu’il avait saigné un homme de la sorte, il s’agissait de l’assassin luxon qui avait massacré sa famille. Et il l’avait fait pour le faire souffrir. Cela remontait à tant d’années maintenant.

Le rôdeur paraissait effectivement faible, attaqué sans relâches par ses vieux démons. Pâzanengsin connaissait cet état, comme une douleur qui étouffe, qui vous strangule et vous serre chaque jour un peu plus. Pâzanengsin apprit alors le plus naturellement du monde ce qu’était la compassion. Cette sensation que beaucoup d’hommes ressentent ou feignent. Pour la première fois il se plaça à la place de son interlocuteur, ce qu’il n’avait jamais fait auparavant.

Avant de lui répondre, Pâzanengsin regarda rapidement si le rôdeur pouvait supporter le rituel de sang. D’un regard il jaugea la constitution du rôdeur. Malgré sa faiblesse, il semblait robuste et il en avait déjà vu.

« Akoras, l’art de la Nécromancie demande patience et maitrise. Je ne pourrai sûrement pas conjurer le sort. Tes visions viennent d’un endroit dans lequel je ne peux accéder, en tout cas pas maintenant si ici.

Toutefois, le sang a des propriétés qui dépassent parfois l’entendement. Il suffit de canaliser la puissance qu’il renferme. »


Pâzanengsin sourit à Akoras « J’ai de quoi t’aider. » siffla-t-il.

Pâzanengsin décrocha de son étui un livre à la couverture en cuir. Il était d’un format relativement réduit. La reliure de ce livre était faire en acier rouillé. Mais ce qui frappait peut-être plus l’œil c’était les inscriptions sur la couverture. Un grand triangle blanc avec en son milieu une représentation de Grenth dont les yeux était de minuscules gemmes vertes.

« Eloignons nous ».

Ils s’assirent en contrebas de la dune de sable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedayendswhenisayitdoes.blogspot.com/
Kalendrack
Veilleur des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 1434
Age : 24
Date d'inscription : 23/12/2007
Nom d'affichage : Kalendrack.3671

Informations
Guilde: [VdS]
Serveur: Mer de Jade

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Sam 01 Mai 2010, 17:11

- "Je sais où il se trouve, si ça peut vous aider."
Il avait parlé naturellement, sans prendre le temps de s'annoncer ou même de saluer ses compagnons.
Eälerith Eldoras était adossé à un vestige, sous une arche à l'entrée de la Roche de l'Augure. Des résidus de sables étaient visibles partout sur son armure de la même couleur, si bien qu'ill se mêlait au décors, semblant sortir de sous le sable lui même. Un volumineux sac de voyage était solidement attaché par deux sangles à son vêtement de cuir. Il soupira tout en retirant son masque d'un doigt, du sable en tomba et s'éparpilla dans les airs sous le souffle du rôdeur qui reprenait sa respiration. Puis, détachant une gourde à sa ceinture dont il but rapidement le fond, il se tourna vers le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Ven 07 Mai 2010, 15:41

Elladan avait écouté bouche bée le discours du nécromant. Assurément, c'était un autre homme, depuis cette étrange manifestation au Bief d'Elona... Son visage n'était plus cousu de cicatrices et semblait même briller. Le rôdeur l'avait regardé un moment au fond des yeux après son salut. Puis il salua finalement en hochant la tête :

- Merci. Votre aide est plus que bienvenue...

Il avait continué à suivre Pâzanengsin des yeux, et vu Akoras, toujours aussi faiblissant, l'aborder. Les deux s'étaient éloignés, et Elladan était bien curieux de ce qu'ils préparaient. Quoiqu'il en soit, le dignitaire Kurzick semblait avoir acquis la confiance d'une partie du groupe des Veilleurs, et on ne craignit rien pour la sécurité d'Akoras.

En revanche, l'autre groupe d'étrangers, qui venait se séparer de la ritualiste, restait plus distant. Ils étaient peu causants avec les autres aventuriers. Isaac, le derviche, avait accompagné les Veilleurs dans leur recherche du Cristal de Vision et s'était montré plutôt distant. Que cherchait-il exactement ? Et qu'avait-il à voir avec Kadvael ? Le mage, lui, semblait plus réfléchi, mais n'avait pas pipé mot jusqu'à présent. L'ensemble de ces données éveillaient de la méfiance chez Elladan, qui ne tenait pas à rester davantage en leur compagnie.

Se levant de son rocher après ces quelques minutes de répis, il constata qu'il tenait debout et que sa tête le lançait un peu moins. Tant bien que mal, il héla ses camarades Veilleurs pour se préparer au départ. Alors que les sacs se faisaient, la discussion restait toujours en suspens, quant à où l'on déciderait de chercher ce "Siliss Yassith" une fois la Mer Aride atteinte.


- Je sais où il se trouve, si ça peut vous aider.

Elladan se rappela son faible état à lui aussi, quand il faillit se dévisser la tête en entendant cette voix bien connue dans son dos. L'homme s'était approché sans se faire voir ; il faut dire qu'il était à moitié couvert de sable, ce qui rendait sa détection difficile. Le rôdeur se retourna lentement et laissa tomber ses affaires au sol de surprise... Arachnos Eldoras ! Un Veilleur disparu après l'affaire des morts-vivants, il y a de cela des mois. Tout bégayant, il demanda :

- C'est... c'est incroyable. M... Mais d'où sors-tu comme ça ?

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du Sable dans la Vallée   Aujourd'hui à 06:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Du Sable dans la Vallée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vol dans les vallées de suisse !
» Testez Minecraft
» Rêveries...
» 100% des objets
» Kwin Kwin dans la vallée~ >:V

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes :: Légendes :: Sentiers des Sylvecimes-
Sauter vers: