[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes


Bienvenue sur le forum des Veilleurs des Sylvecimes [VdS]

Alliance

[FRT] | [arcs]




 
AccueilPortailCalendrierRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Mar 09 Mar 2010, 21:23

Cela faisait bientôt trois journées entières que des Veilleurs des Sylvecimes s'étaient rendus dans le Désert de Cristal pour y chercher l'origine d'un importun flot de sable apparu aux Sylvecimes. Leur seul contact était un esprit répondant au nom de Marchena, qui promettait de les aider s'ils l'aidaient à effectuer son ascension. Mais alors qu'ils avaient accompli une première mission à son service, celui ne se manifestait pas à la Roche de l'Augure. Qu'attendait-il ?

Alors que le soleil se rapprochait de l'horizon, un groupe de quatre voyageurs se dirigeait vers la Roche de l'Augure. Qui pouvait-ce bien être, en ces terres reculées ? Le rôdeur Elladan se prépara à les accueillir. Après tout, on n'était plus à une surprise près.

________________________________________________


Dernière édition par Elladan le Ven 12 Mar 2010, 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
In The Empyreans



Masculin Nombre de messages : 54
Age : 26
Date d'inscription : 06/03/2010

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Mer 10 Mar 2010, 02:40

Le groupe fraîchement débarqué de l’Oasis d’Amnoun en milieu de journée marchait dans le désert à allure modérée. Un léger vent créait des volutes de sables au dessus d’eux si bien qu’ils étaient obligés de plisser les yeux pour éviter que des grains de sables ne s’y logent. Seule Ulnaeta, la jeune ritualiste prétresse de Lyssa ayant perdu ses yeux marchait plus tranquillement. Pâzanengsin marchait en tête du groupe suivi de près par Iekita, son fidèle ami assassin avec qui il avait déjà arpenté d’autres étendues de sable en Elona. Fermait la marche, le silencieux Tathyn, à l’affût.

Tous voyageaient plutôt légèrement, à l’exception de Tathyn qui portait sa lourde armure. Bientôt Iekita, doté d’une assez bonne vue malgré les bourrasques de vents distingua une forme humaine en haut d’une colline. Avec le soleil rouge sang couchant en contre-jour, Iekita n’était pas en mesure de déterminer qui il était. Il le pointa du doigt en avertissant Pâzanengsin de sa présence.

Pâzanengsin marqua un temps d’arrêt, c’était lui. Pas de doutes possibles. Le fameux ranger qu’avait aperçut Zecoss et qui apparemment était entré en contact avec des Héros de l’Ascension. Tathyn, méfiant de nature, retira le cran de sécurité de son fourreau mais Ulnaeta qui l’avait entendu posa sa main sur la garde de l’épée, faisant comprendre au guerrier qu’il n’y aurait pas combat aujourd’hui. Tathyn hocha de la tête et enfila son casque tengu.

Pâzanengsin s’avança un peu plus près et distingua alors l’amure et l’équipement de l’aventurier. Il remarqua également la présence d’un tigre blanc à ses côtés au regard perçant. Pourtant, Pâzanengsin, n’ayant pas de cœur et ne pouvait ressentir aucune émotion, n’eu pas peur ni ne fut impressionné. Il salua respectueusement à la manière canthienne le rôdeur et ses amis firent de même.

« Salut à toi, noble rôdeur. Je suis Pâzanengsin, Maître Architecte de la Maison Kurzick Nagakiyo. Voici Ulnaeta de la Maison Tsugutsuna, Iekita de la Maison Uchiyama et Tathyn, adepte Tengu. Nous sommes venus d’Echovald pour vous trouver. »
Pâzanengsin se redressa et dans un nuage de fumée noire fit apparaître des Brumes sa sombre épée noire, symbole de son pouvoir et la présenta à l’aventurier en signe de paix.

Ulnaeta brûlait d’excitation d’avoir trouvé le personnage qu’ils cherchaient. Iekita lui restait sur ces gardes et gardait un œil protecteur sur la jeune ritualiste. Tathyn quant à lui attendait patiemment la suite des événements.


Dernière édition par The Unwell Prophet le Sam 13 Mar 2010, 03:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedayendswhenisayitdoes.blogspot.com/
Akoras Loren



Masculin Nombre de messages : 77
Age : 31
Date d'inscription : 15/10/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Jeu 11 Mar 2010, 13:28

Je regardai Elladan s'avancer vers de nouveaux inconnus. Décidément ce désert ne mériterait bientôt plus son nom, voilà qu'on tombait sur des aventuriers derrière chaque dune ! Trépignant toujours, douleur et voix torturées résonnant toujours dans ma tête, je ne me plaignais cependant pas de constater enfin du mouvement, et me dis que, vu la discussion apparemment fournie et l'air apprêté des voyageurs, cette rencontre semblait être tout sauf une coïncidence. Nous allions enfin ressortir nos arcs ! Il faudrait cependant attendre le retour de notre émissaire pour en apprendre plus. Déjà peu sociable à l'accoutumée, mon mental ne m'incitait pas vraiment à aller rejoindre le petit groupe. Je restai donc à l'ombre, pour le peu qu'on pouvait en trouver, et attendis patiemment les nouvelles.


Dernière édition par Akoras Loren le Sam 13 Mar 2010, 00:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Ven 12 Mar 2010, 22:20

Devant un salut si solennel et l'apparition de l'épée noire, Elladan eut un geste de dénégation et fit un mouvement de recul. Avait-il vraiment l'air noble ? Voilà qui était bien Kurzick en tout cas... Bon sang, des Kurzicks dans le désert ! Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien venir faire ici ? Le rôdeur se reprit et salua à son tour, en se frappant la poitrine :

- Hum... Salutations, maître kurzick. Mon nom est Elladan. Pardonnez ma rudesse, mais je n'attendais personne, et j'ai bien peur de ne reconnaitre aucun d'entre vous... quelqu'un vous a-t-il envoyé me chercher ?

Méfiant, le rôdeur jeta un regard bref et discret en direction d'Akoras, installé à quelques pas. Pourquoi ces Kurzicks les cherchaient-ils ? Savaient-ils que des Veilleurs étaient en mission dans le désert ? Au vu des du dernier contact plutôt étrange entre les Sylvecimes et Echovald, la venue d'une délégation pour eux n'était pas un excellent présage.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Akoras Loren



Masculin Nombre de messages : 77
Age : 31
Date d'inscription : 15/10/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Sam 13 Mar 2010, 00:32

Elladan semblait inquiet. Je n'avais toujours aucune idée de l'identité des aventuriers mais il semblait que l'attitude d'au moins l'une d'entre eux était plutôt pacifique. Elle avait réprimé les manières bourrues, pour ne pas dire belliqueuses, d'un de ses compagnons. Cette jeune femme semblait, depuis son apparition, s'orienter sans gêne, même mieux que ses acolytes. Il était pourtant évident que sa vue était pour le moins fort défaillante vues les postures qu'elle adoptait en s'exprimant. Son calme apparent et son aise évidente malgré l'environnement inhospitalier me semblaient rassurants.

Prenant sur moi, je décidai alors de m'approcher malgré tout d'Elladan afin de l'assister dans ses "négociations". J'espérais au moins ne pas le déranger :

- Tout va-t-il pour le mieux, mon ami ? Je vous vois là seul face à ces quatre... mais vous êtes Kurzicks ! Bonjour à vous, j'ignore absolument qui vous êtes mais j'ai apprécié vos manières, ma Dame. Je vous serais reconnaissant de bien vouloir m'expliquer la raison de votre présence ici, qui je vous l'avoue me paraît pour l'instant aussi étonnante que peu fortuite. Vous avez sûrement une excellente motivation pour avoir fait tout ce chemin. Vous n'êtes pas simplement égaré dans le désert n'est-ce pas ?

La brûlure du soleil me faisait horriblement souffrir, et m'embrumait l'esprit, mais je sentais que mon intervention était plutôt bien perçue, dans un camp comme dans l'autre. Et puis, cela m'éviterait au moins d'attendre les nouvelles d'Elladan en trépignant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
In The Empyreans



Masculin Nombre de messages : 54
Age : 26
Date d'inscription : 06/03/2010

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Sam 13 Mar 2010, 04:22

Du même geste qu'il avait fait pour la faire apparaître, Pâzanengsin fit disparaître son épée. Il voulait répondre au Rôdeur quand un autre de ses compagnons intervint dans la conversation pour venir parler à Ulnaeta.Celle ci, déroute par si peu de protocole fit un pas en arrière. Il parla quand même et surprise par le ton mielleux du deuxième aventurier elle marqua un temps d'arrêt ...

Mais le plus étonné fut Iekita, qui avait des liens forts avec la Ritualiste et qui malgré sa bonne volonté, n'arrivait pas à rester tranquille.

Finalement Ulnaeta répondit à son interlocuteur après avoir fait une courte révérence : « Nous sommes venus ici car nous savons que vous êtes entré en contact avec des Héros de l’Ascension. A vrai dire, c’est mon ami Pâzanengsin qui nous a emmenés ici et nous l’avons suivi volontiers. C’est un longue histoire que … »

Ulnaeta se tourna vers Pâzanengsin, désemparée, ne sachant que dire. Devait-elle leur raconter elle-même, ici, toute la chute de sa famille, sa naissance, sa mère, sa condition si spéciale ? Pâzanengsin avait le regard vide, perdu dans ses pensées. A défaut de posséder un cœur, il avait une mémoire. Une mémoire qui le dévorait de l’intérieur. Il aurait préféré attendre.

Tathyn qui était resté silencieux depuis le début toussota. L'adepte Tengu mis fin à la situation embarrassante :
« Nos intentions ne sont pas belliqueuses. Mes amis et moi-même sommes venus ici précisément car un de nos informateurs nous a appris qu’un Héros Spectral voyageait avec vous. Il se trouve que cet être peut aider mes amis et … mon frère. Pourquoi ne pas discuter de tout cela au bivouac ? Il commence à faire nuit et nous n’avons nulle part ou passer la nuit. »

Pâzanengsin lanca un regard reconnaissant à Tathyn pour avoir débloqué la situation. Il se tourna vers l’homme qui était juché sur le muret. Cet Elladan, à la prestance hors norme devait forcément être d’ascendance divine. Peut-être était-ce la raison pour laquelle un Héros Spectral leur avait accordé audience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedayendswhenisayitdoes.blogspot.com/
Akoras Loren



Masculin Nombre de messages : 77
Age : 31
Date d'inscription : 15/10/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Sam 13 Mar 2010, 10:53

Je m'étais vraisemblablement mépris, la jeune femme aux yeux étranges n'avait pas apprécié mon intervention subite. Elle recula à peine perceptiblement et ne s'exprima qu'avec beaucoup de retenue. Mais cela n'avait que peu d'importance à mes yeux, mieux valait me trouver aux côtés d'Elladan s'il en avait eu besoin, plutôt que de rester dans l'ignorance et le mettre en danger. La sécurité d'un Veilleur passe avant le respect d'un inconnu, même si je finirai de toute façon par le gagner.

- Excusez ma brutalité, je suis accablé par un mal qui ne laisse pas au meilleur de ma forme en ce moment. La vision de votre épée m'a quelque peu perturbé, vous l'auriez été tout autant de là où je me trouvais !

L'épée d'abord brandie avait en effet disparu de ma vue, entre Elladan et ce qui semblait être leur leader. Ce n'est qu'en m'approchant que j'avais constaté qu'elle touchait quasiment le sol, et manifestait donc clairement le pacifisme des nouveaux arrivés.

- Mmmhhh... Je me rends compte que j'ai même eu la rudesse de ne pas me présenter. Je m'appelle Akoras, et suis ravi de constater que la plupart de nos esprits se sont échauffés un peu vite, surtout le mien. Concernant la suite des évènements, je vous laisse en débattre avec mon ami. J'ai épuisé le peu d'énergie qui me restait avant la prochaine sieste.

Sieste qui serait évidemment de courte durée...

Je saluais le groupe en espérant les avoir rassuré sur mes manières et mes intentions, et me retirai à l'ombre, me laissant aller à mes hallucinations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helari
Panacée des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 1547
Age : 25
Date d'inscription : 28/03/2008

Informations
Guilde: Veilleurs des Sylvecîmes
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Dim 14 Mar 2010, 12:17

Luthien revenait d'un inévitable remplissage de gourde lorsqu'elle aperçu le groupe des Veilleurs. Elle nota également la présence d'un quatuor, discutant avec Elladan et Akoras.
Luthien arriva alors qu'Akoras déclarait qu'il avait besoin de repos.

-Bonjour, lâcha-t-elle aux quatre inconnus.

Ils répondirent d'un hochement de tête pour les hommes, tandis que la femme fit un signe vague avec sa main.

-Ah, Luthien, dit Elladan. Ces quatre Kurzicks sont intéressés par notre ami fantôme, il ont besoin de l'aide d'un héros spectral. Ils viennent de nous convier à leur bivouac, pour discuter, tu viens avec nous ?

-Euh...oui, bien sûr, lâcha-t-elle.

-Dans ce cas, nous vous suivons avec plaisir, déclara Elladan.


Alors que le groupe commençait à marcher, Luthien s'approcha d'Elladan et lui murmura :

-Où est allé Akoras ?

-Se reposer...

-Il m'inquiète.

-Il a l'air fatigué oui...

-Plus que ça, il ne dort pas...Enfin, si, mais il se réveille souvent, et généralement, il semble mal. J'ai même parfois l'impression qu'il craint de s'endormir...

-Oui, il est tourmenté, un rêve le poursuit, il en a parlé l'autre jour...

-Ah, je ne savais pas. J'ai demandé à Gorlak de rester près de lui...

-Il veut rentrer aux Sylvecimes le plus vite possible, mai d'abord, nous devons régler ce problème de fantôme, dit le Rôdeur alors que les Kurzicks s'arrêtaient devant ce qui semblait être leur bivouac.

-Ici nous pourrons parler plus à notre aise, déclara l'un des quatre. Prenez place, asseyez vous.


Tous s'installèrent, prêts à discuter, même si Luthien ne savait pas trop de quoi ils allaient bien pouvoir parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
In The Empyreans



Masculin Nombre de messages : 54
Age : 26
Date d'inscription : 06/03/2010

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Dim 14 Mar 2010, 14:24

Pâzanengsin et ses amis se posèrent sur le sable qui commençait à devenir froid en cette fin de journée au soleil rouge couchant. Il prit un instant pour regarder cette sphère en fusion couleur sang qui veillait sur eux. Le Désert de Cristal s’ouvrait devant lui, territoire des Oubliés, créatures des Dieux … et là où il pourrait enfin trouver les Héros de l’Ascension pour attirer le regard des Dieu – et de Grenth – sur lui.

Iekita s’était finalement apaisé et s’était assis aux côté de son frère Tathyn. Il était finalement content d’être venu. Ce voyage allait sûrement resserrer les liens entre lui et son frère. Il avait tendu l’oreille lorsque le troisième membre de leur groupe, une certaine Luthien avait discuté avec Elladan et il entendit parler de « Sylvecimes » mais il ignorait de quoi il s’agissait. Peut être Ulnaeta saurait, elle qui passait beaucoup de temps dans les bibliothèques d’Echovald, chose qui l’avait toujours étonné pour une aveugle…

Tathyn remercia la jeune rôdeuse et eu le même réflexe que Pâzanengsin : il regarda l’étendue sablée devant lui. Quelle formidable sensation. Il esquissa un sourire, les Angchus seraient fiers de lui.

Pâzanengsin, qui était habillé d’une armure légère richement brodée aux motifs de sa maison – des chrysanthèmes – par des roturiers vabbians pris place entre Tathyn et Ulnaeta et attendit que ses hôtes prirent place pour commencer. C’est alors qu’il se rendit compte qu’il ne maîtrisait pas aussi bien qu’il l’aurait voulu le tyrien. D’un accent teinté de canthien kurzick il raconta :

« Comme a commencé Ulnaeta, nous sommes à la recherche du Héros Spectral. A vrai dire, ma Maison a encore beaucoup de contacts a travers la Tyrie … et un de nos espions, rôdeurs – appelez le comme vous voulez – vous a surpris avec un Héros Spectral.
Nous ne sommes pas ici pour vous forcer la main ni paraître malpolis. Vous avez sûrement vos raisons pour voir eu le privilège de le rencontrer. Mais vous allez comprendre pourquoi nous avons fait tout se chemin pour le rencontrer. »


Pâzanengsin ferma les yeux, prit une grande inspiration. Ils étaient les premiers étrangers à qui il allait la montrer. Il dégrafa silencieusement ses vêtements. Iekita, Ulnaeta et Tathyn comprirent alors et baissèrent la tête en signe de compassion devant le regard quelque peu étonné des rôdeurs.
Pâzanengsin fit alors apparaitre, à la lueur rouge de cette fin de journée sa cicatrice – ou plutôt sa scarification – en forme de serpent à l’endroit où devait se trouver un cœur.

« Je suis né sans cœur, avec pour seul substitut ce serpent, ajouta-t-il simplement, je ne vis que parce que mon existence est destinée à être une souffrance pour mon esprit. J’ai gagné le surnom de Prophète Souffrant dans Echovald. Tout cela parce que ma mère à décidé e défier Grenth, qui depuis ce jour a maudit ma lignée et ne répond plus à mes prières. »

Tout se passa mieux qu’il ne l’avait escompté. Il n’eut pas de mal à en parler.

« Je recherche par tous moyens d’attirer le regard de Grenth pour regagner sa faveur et me repentir pour les erreur de ma mère. Peut être le Héros Spectral pourra m’aider dans cette tâche ».

Il rabattit son col, cachant son serpent et regarda autour de lui. Iekita en face de lui, lui envoya un regard réconfortant. Ulnaeta prit la parole, galvanisée par le courage de Pâzanengsin, avec un accent moins prononcé. Elle maîtrisait le tyrien, aussi bien que le canthien.

« Il ne vous a pas échappé que je n’ai plus d’yeux et que je suis aveugle. J’ai survécu grâce à Lyssa qui m’a protégée. Mes yeux ont été brûlés par des Luxons parias à la lumière du soleil après qu’ils m’aient tranché les paupières. Je devais en mourir. Lyssa m’a fait pleurer des larmes noires ce qui a recouvert mes yeux, me protégeant de la lumière mortelle du soleil. Mais elle ne put sauver mes yeux. Depuis ce jour on m’appelle en Echovald « Larmes Noires de Lyssa ». Je sais qui si j’attire le regard des Dieux vers moi, il pourront me rendre mes yeux ».

Elle avait tout dit d’une traite, sans pause. Elle prit une poignée de sable pour ce donner un contenance, comme honteuse de son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedayendswhenisayitdoes.blogspot.com/
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Lun 15 Mar 2010, 14:58

Elladan resta bouche bée après avoir entendu un récit si terrible. Ce lieu semblait attirer tous les maudits du monde, leur promettant espoir. Combien y trouvaient ce qu'ils cherchaient ? Les ruines et ossements variés qui jonchaient le désert attestaient aujourd'hui de funestes sorts.

- Commençons par le début... dit-il enfin après quelques instants de réflexion. Notre venue et notre rencontre avec cet être fantomatique n'a rien d'un privilège, et nous nous en serions bien passés, voyez-vous. C'est la nécessité qui nous a amenés ici.

Il hésita à poursuivre et à dévoiler leur origine exacte, mais Luthien avait déjà vendu la mèche, visiblement. De plus, à voir leur mine, les deux étrangers paraissaient avoir confessé un très lourd secret. Comment rester de marbre en face ? Le rôdeur soupira et continua :

- Nous vivons dans une forêt qui porte le nom de Sylvecimes. Il y a quelques jours, une cascade de sable a commencé à jaillir d'un portail, et menace de recouvrir notre domaine. Du portail est aussi descendu l'esprit répondant au nom de Marchena... qui doit trainer dans les parages. C'est notre seule piste, et nous l'avons suivie... Actuellement, nous en sommes donc réduits à suivre les directives du fantôme et de son "héros spectral", de qui nous attendons de l'aide en retour.

Elladan prit à son tour une poignée de sable. Le ton de sa voix à la fin de son discours ne pouvait pas masquer sa suspicion.

- Entre nous, ajouta-t-il plus bas à l'intention des inconnus, je ne m'en remettrais pas si dévotement à ces fantômes. Peut-être vous promettront-ils miracle et guérison si vous leur rendez service, mais je doute moins de leur volonté de s'élever que de celle de nous aider, voyez-vous. Je ne connais pas grand chose à ces histoires de dieux, mais je doute que le héros spectral puisse grand chose pour vous... Deux choix s'offrent à vous : vous pouvez choisir de leur parler, ou bien nous pouvons essayer de faire sans eux. Mais je ne vous garantis rien...

Spoiler:
 

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
In The Empyreans



Masculin Nombre de messages : 54
Age : 26
Date d'inscription : 06/03/2010

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Sam 20 Mar 2010, 14:34

Ulnaeta tiqua lorsque le rôdeur prononça le nom de « Sylvecimes ». Depuis quelle était prêtresse de Lyssa, elle passait beaucoup de temps dans les grands Halls Kurzicks d’Echovald, principalement à Maison Zu Heltzer. Elle se souvint l’avoir déjà vu écrit quelque part, ou était ce dans les récits de guerre d’Echovald.

Pâzanengsin la tira de ses réflexions en répondant au rôdeur.

« Mes amis et moi sommes venus pour le rencontrer. Je sais bien que s’en remettre à ces spectres n’est pas sans conséquence et peut s’avérer infructueux mais je veux essayer. C’est la dernière chance qu’il me reste. L’union fait la force. Si nous rejoignons votre groupe, nous saurons surmonter les épreuves qu’ils nous imposeront.
Et je ne vous ai pas dit une chose : dans la tradition Canthienne, les guerriers les plus méritants peuvent recevoir la bénédiction des Brumes. J’ai passé le texte avec réussite : Je suis ce que nous appelons à Cantha, Weh No Su, Plus Près des Etoiles. C’est ainsi que j’ai pu combattre le fléau qui s’est abattu sur mon pays. Les fantômes sauront le sentir. »


« Je viens aussi, répondit Tathyn, les Angchus seront fiers de moi. Ma lame est à vous. »

« Mes dagues feront couler le sang de nos ennemis. Je viens également »


De façon unanime, tous rejoignirent le groupe des Veilleurs et voulurent saisir la chance de parler aux fantômes.

Ulnaeta repensait aux Sylvecimes. Elle était persuadée qu’elle l’avait déjà vu dans les bibliothèques d’Echovald. Elle chercha dans sa mémoires et se souvint que les Sylvecimes était un endroit d’où venait de curieux personnages qui avait juré allégeance il y a de cela longtemps aux Kurzicks pour la protection de la forêt. Mais il n’était pas restés et plus personne ne les avait revus. Puis un éclair dans sa tête : Elladan ! Elladan … Gil … Gil … Celeb. Elladan Gil Celeb. Elle faillit le crier tout haut mais se retint au dernier moment. Était ce Elladan Gil Celeb ? Les récits d’Echovald le citaient souvent. Beaucoup pensait qu’il s’agissait d’une légende. Puis en faisait la connexion Ulnaeta compris vite qu’ils avaient devant eux les Veilleurs des Sylvecimes. Des Héros qui un jour étaient venus en Echovald.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedayendswhenisayitdoes.blogspot.com/
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Jeu 25 Mar 2010, 16:41

Elladan soupira légèrement à l'annonce des Canthiens. Les deux combattants semblaient assez belliqueux : qu'espéraient-ils donc trouver ici ? Au moins, il aura essayé de tenter quelque chose. Le rôdeur suivit les autres à l'intérieur du campement de la Roche de l'Augure.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux   Aujourd'hui à 03:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Quatre canthiens, trois coeurs, trois paires d'yeux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» trois point trois
» Trois-Pattes, mon fidèle destrier
» Joute de la seigneurie des trois rivières 2008 - 22/23 mars
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes :: Légendes :: Sentiers des Sylvecimes-
Sauter vers: