[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes


Bienvenue sur le forum des Veilleurs des Sylvecimes [VdS]

Alliance

[FRT] | [arcs]




 
AccueilPortailCalendrierRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Muette et l'Aveugle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac Fahrenheit
Bûcheron des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 280
Age : 24
Date d'inscription : 13/05/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: La Muette et l'Aveugle.   Lun 26 Avr 2010, 02:35

Puleli avait quitté son père depuis quelques heures déjà, se dirigeant vers son point de départ, l'Oasis d'Amnoun.
Elle marchait lentement, passant au milieu de la faune magnifique du désert sans attirer l’attention. La blonde dégageait, naturellement, une aura de pacifisme qui la rendait presque invisible parmi les minotaures, les hydres et les dévoreurs. Elle n’était pas une menace, et les monstres lui rendaient bien cette absence de peur et de défiance à leur égard. C’était, tout simplement, comme si elle faisait partie du décor.

Cette aura disparaissait évidemment lorsqu’elle était accompagnée de Solarian. Celui-ci se moquait éperdument des minotaures, mais puisqu’il lui fallait bien nourrir sa fille, il n’hésitait pas à les foudroyer à vue. Si cela attristait grandement Puleli, elle ne pouvait lutter contre la nécessité de se nourrir…

Mais elle n’était pas avec lui actuellement. Etait-ce dû à une impulsion ? Une prémonition ? La ritualiste n’aurait sut le dire, même en ayant le parfait usage de ses cordes vocales. Mais depuis qu’Elle était partie, Puleli n’avait pu se défaire de cette impression…Elle était forte, mais en pleine détresse. Et il lui fallait Lui venir en aide, tout simplement.

La ritualiste à la voix enrouée parvint peu de temps après sur la même dune ou elle avait pu assister à l’arriver du bateau marchand transportant Isaac. Cette fois encore, elle était arrivée au bon moment.
Un modèle réduit de navire Brise-Glace nain venu tout droit du Port Briska venait de s’amarrer sur l’unique port de l’Oasis, et une petite silhouette à la démarche hésitante venait d’en descendre…

Alyndra Valgaroth, n’ayant plus Brimor pour guider ses pas dans le Désert, décida bien malgré elle de poser ses lunettes sur son nez pour s’apercevoir qu’une silhouette à la chevelure blonde et au chaud sourire était venu l’accueillir. Silhouette qu’elle ne pouvait parer d’un nom, mais qui ne lui était pas tout à fait étrangère…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyndeira
Amazone des Sylvecimes


Féminin Nombre de messages : 264
Age : 26
Date d'inscription : 11/04/2009
Nom d'affichage : Lyndeira.7210

Informations
Guilde: [VDS]
Serveur:

MessageSujet: Re: La Muette et l'Aveugle.   Mer 28 Avr 2010, 10:35

Melandru fut généreuse avec les marins nains et leur cargaison. Elle leur accorda vents et courants favorables et leur permit ainsi de rejoindre le Port de Briska en à peine quatre jours. L'ours blanc se sentit déjà beaucoup mieux après les deux premières journées de mer, lorsque le bateau brise-glace s'approchait de la mer quasi gelée. Il eut vite fait de gambader joyeusement sur le pont lorsque le navire cassait la glace non loin du port. Le trajet de l'oasis au port n'était pas si long en réalité mais l'importante couche de glace de la mer gelée prenait une grande partie du voyage car malgré la puissance des bateaux elle restait difficile à rompre, c'était une chose qui nécessitait un certain temps. La rôdeuse ne se pressait pas, du moins elle n'avait plus besoin de le faire. Son protégé allait déjà mieux, elle pourrait repartir avec les nains après qu'ils se soient remis du voyage et remplis la pense comme il convient. Elle se doutait que ses compagnons ne lui en voudraient pas si elle restait dans les montagnes mais c'était une idée qui ne lui effleura même pas l'esprit. Les Sylvecimes sont en danger, pensa-t-elle. Le lieu qui l'avait recueilli et pour lequel sa famille se battait avait été victime d'un phénomène étrange. Un élan d'adrénaline fit battre le coeur d'Alyndra plus vite pendant quelques instants. Elle devait retourner dans le désert et retrouver ses compagnons dès que possible. En attendant, vouloir aller plus vite que le fil des jours serait insensé. C'est avec calme et souriante qu'elle débarqua du navire précédée de Brimor qui s'était jeté dans la neige. Laissant son compagnon à ses occupations, elle s'installa avec les quelques nains qui formaient l'équipage du brise-glace autour d'un feu, chacun allant de sa bonne volonté pour apporter les victuailles. Elle profita de ce repos bien mérité pour retirer ces lunettes qui la gênait terriblement et qui, malgré les apparences, lui faisaient honte. Pour une amie fidèle de Deldrimor, il était difficile de réaliser que les nains qui se trouvaient devant elle étaient les derniers de leur race. Le combat contre le Grand Destructeur il y avait plus de deux ans avait opposé ce dernier contre le Grand Nain. Ce jour-là elle avait vu une grande partie de la race naine s'éteindre sous ses yeux, ayant pour seuls survivants de chair et d'os quelques individus isolés. Fixant l'écume floue qui formait un cercle parfait dans sa choppe de bière, elle soupira de tristesse. C'était une émotion partagée par ceux qui savaient à quoi elle pensait, mais ils savaient qu'il n'aurait pas pu en être autrement. Même si elle avait perdu des amis de longue date dans cette bataille, elle se consola en se disant que quelque part dans les montagnes devaient survivre quelques nains de plus... Ce n'était peut-être pas la fin.

Un repas copieux, des concours de boissons et un somme plus tard, l'équipage embarqua de nouveau sur le Brise-Glace avec Alyndra. Cette fois-ci, Brimor ne faisait pas parti du voyage. L'absence de son guide obligea Alyndra à remettre son outil visuel une fois de plus, ceci dit elle les garda accrochées au col de son armure durant le voyage de retour. Appuyée sur un caisson bras croisés, elle restait alerte au moindre mouvements. A part une tempête ou l'arrivée improbable du Blanc-Manteau ils ne risquaient pas grand chose, mais c'était une habitude pour la ranger. Elle avait vingt-six ans... Avec un rictus nostalgique elle pensait qu'elle était plus vieille par l'esprit que par son âge. Voilà presque dix ans qu'elle était maudite... Mais à quoi bon tenir compte du temps qui passe alors que l'on est condamné? Ce qui paraissait plus qu'étrange à la jeune femme, c'était le fait qu'elle n'avait plus de cauchemard depuis un certain temps. Et comment, depuis qu'elle avait quitté la Tyrie pour la première fois... Cela faisait des années qu'elle n'avait plus ces rêves à cause desquels elle se réveillait en pleurs, couverte de sueur et parfois de son propre sang. Elle n'aurait pas su expliquer cela mais elle ne trouvait pas d'autres explication à sa condition, ayant toujours refusé de payer une dette qu'elle jugeait illégitime. Loin de prétendre pouvoir défier un dieu (en tout cas seule), elle ne savait pas très bien à quoi son bourreau s'amusait en ce moment. L'avait-il laissé tranquil? Dans ce cas pourquoi cette marque immonde s'obstinait à rester placardée sur son torse? Etait-elle toujours maudite? En ce cas, Grenth était-il devenu plus patient ou planifiait-il quelque chose d'encore plus horrible pour l'aventurière? Cet Asura à qui elle avait demandé conseil avait semblé catégorique, bien qu'un brin moqueur...

Après quelques jours de mer, l'Oasis d'Amnoun était enfin à portée. Elle remit son fardeau (confectionné par le dit Asura) et foula le sable du désert encore une fois après avoir remercié ses compagnons Nains. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit qu'une femme l'attendait. Une femme aux airs innocents et chalereux qui n'était pas tout à fait étrangère à Alyndra... Mais où l'avait-elle vu déjà? Peu importait... La ranger salua la charmante jeune femme en s'inclinant légèrement, le visage neutre. Penchant la tête de côté, elle dévisagea sa semblait-il nouvelle amie.

"Bonjour... Vous... m'attendiez?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsu Mino
La vieille des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 393
Age : 29
Date d'inscription : 10/09/2009
Nom d'affichage : Dallina.6789

Informations
Guilde: [VDS]
Serveur:

MessageSujet: Re: La Muette et l'Aveugle.   Jeu 29 Avr 2010, 14:36

Mino s'ennuyait ferme. Non qu'elle n'ait aucune activité de la journée, mais avec l'absence des veilleurs, sa tente à l'ouest du lac Drakar lui semblait encore plus éloignée de tout qu'elle ne l'était vraiment, et les Norn n'arrangeaient en rien ce sentiment. Il faut dire que leur présence à peine quelques centaines de mettre plus loin se faisait discrète - si tant est qu'une vingtaine de Norn buvant et riants puisse être discrète - étant donné qu'ils prenaient soin de rester entre eux.

Ainsi, elle était retournée aux Sylvecimes pour ne trouver personne, et avait été bien en mal de déterminer où ils pouvaient bien être. Comme toujours lorsque les réponses ne pouvaient être trouvées, elle s'en remis à Melandru, et suivit son compagnon là où il la mènerais. Celui-ci la dirigea dans les Cimefroides, jusqu'à un endroit proche de la côte ou ils rencontrèrent un ours blanc dont elle croyait se souvenir. Bri ... Bri quelque chose, le compagnon d'une des veilleuses. Elle se gratta la tête, caressa Ryooshi, et se dit que si l'ours était là, la maitresse ne devait se trouver loin. Après une rapide recherche dans les alentours, elle aperçu un navire qui avais accosté, et des nains qui éteignaient un feu de camp. Une silhouette dépassait du lot, grande, une paire de lunettes posées sur son nez. Mino s'approcha du nain le plus proche, qui supervisait le rangement. Celui-ci n'avait pas l'air spécialement partant pour lui permettre d'embarquer, mais elle réussit à le convaincre à force d'arguments. De toute manière, pour le poids qu'elle pesait et le peu qu'elle mangeait, cela ne changerais pas grand chose qu'elle soit là ou pas.

Elle passa les quelques jours du voyage à échanger des histoires avec les membres d'équipage, ses lunettes fermement fixées sur le nez. Elle n'aimait pas la mer, loin de là, mais il faut avouer que c'était un moyen de transport rapide. Ryooshi, qu'elle avait du laisser sur le continent - il n'aurais que très difficilement supporté le désert - lui manquais déjà, et elle trompa sa mélancolie aussi bien que possible en compagnie des nains.

Enfin, les côtes du désert. Une oasis, à n'en pas douter, car c'était bien le seul endroit dans ce tas de sable qui se profilait à l'horizon ou quelque chose de plus haut qu'une herbe sèche arrivait à pousser. A peine arrivée, Mino salua les nains, les remercia du voyage avant de descendre. Du sable, du sable, et un peu de sable aussi. un décors passionnant, plein de rebondissements décidément. Elle passa son sac en bandoulière, et suivit Alyndra qui semblait ne pas l'avoir remarquée. Certes, elle portait des lunettes, mais il faudrait lui rappeler sa présence un jour. Visiblement, quelqu'un l'attendait sur une dune.

"Bonjour... Vous... m'attendiez?" dit Allyndra à celle qui l'attendait.

"Je sais que je ressemble vachement à un nain niveau taille, mais ne pas me remarquer à ce point là ..."
grommela la vieille dans la barbe qu'elle n'avait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Fahrenheit
Bûcheron des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 280
Age : 24
Date d'inscription : 13/05/2009

Informations
Guilde:
Serveur:

MessageSujet: Re: La Muette et l'Aveugle.   Sam 01 Mai 2010, 19:36

De toute évidence, Puleli n'avait point remarqué la seconde rôdeuse. Son regard était concentré sur Alyndra, son sourire changé en une moue perplexe. Elle ne savait comment communiquer avec elle. Son langage gestuel lui avait été appris par son père adoptif, et elle doutait fortement que la jeune femme lui faisant face en avait connaissance. Elle put toutefois répondre à sa question d'un simple hochement de tête avant de prendre le temps de la dévisager.
Qu'est-ce qui avait bien pu l'attirer vers elle? Alyndra n'avait pas grand chose de particulier, physiquement. Mais il y avait un je-ne-sais-quoi de sauvage dans son regard flou. Elle semblait en excellente santé, ce qui ne fit qu'accroître sa perplexité. En quoi cette rôdeuse avait-elle besoin de son aide...?

N'ayant rien sur elle pour écrire, Puleli décida de faire simple. Elle délaissa sa rapière qu'elle posa de tout son long sur le quai en bois et s'approcha prudemment de la rôdeuse, veillant à ne pas faire de gestes brusques. Prenant doucement la main d'Alyndra, elle rapprocha son visage du sien, collant presque ses lèvres sur son oreille droite.
La rôdeuse put ainsi entendre une voix faible et rauque :

"Je m'appelle Puleli...J'étais avec votre groupe lorsque vous êtes partie..."

La blonde se recula brusquement, prise d'une quinte de toux. Décidément, cela n'allait pas être très facile. Maudissant ses cordes vocales défectueuses, elle tira une gourde d'eau de sa besace en peau de minotaure et en but une longue gorgée avant de tenter de reprendre :

"Je suis une...Chamane...Communique avec le monde des esprits...Dois vous...Aider..."

Sa quinte de toux se fit plus violente, et la ritualiste se révéla inapte à parler pendant la trentaine de secondes de toussotement que lui demanda son effort. Frustrée, elle haussa les épaules, espérant par ce geste qu'Alyndra puisse comprendre qu'elle ne savait pas vraiment en quoi elle pouvait bien lui être utile, mais qu'elle était tout de même venue.
Et puis, si tout ce qu'elle avait besoin de faire était de la guider vers le groupe de Veilleurs, sans doute déjà reparti vers la Mer Aride...
Avisant enfin la seconde rôdeuse, qui fixait le dos d'Alyndra avec insistance, elle se tourna vers elle pour la saluer d'un sourire mutin. Les esprits ne l'avaient pas prévenu, mais la prestance de la nouvelle arrivante parlait pour elle. Une autre Veilleuse. Décidément, ce groupe comprenait un nombre impressionnant de femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Muette et l'Aveugle.   Aujourd'hui à 04:52

Revenir en haut Aller en bas
 
La Muette et l'Aveugle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lumière Aveugle] Une course épique au pays du soleil
» Barolo ... dans quel ordre? ou à l'aveugle?
» La Lumière Aveugle
» [Lumière Aveugle] Séjour à l'Alhambra, retour aux sources
» Jeu en semi-aveugle!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes :: Légendes :: Sentiers des Sylvecimes-
Sauter vers: