[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes


Bienvenue sur le forum des Veilleurs des Sylvecimes [VdS]

Alliance

[FRT] | [arcs]




 
AccueilPortailCalendrierRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques des Questeurs de Sapience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Swiftarrow
Frère du Royaume Tellurique


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Chroniques des Questeurs de Sapience   Ven 02 Mai 2008, 12:08

Citation :
La jeune femme se prépara. C’était sa énième représentation, elle connaissait l’histoire dans presque tous ses détails, mais comme au premier soir, elle vibrait d’émotions. Elle posa sa main sur l’épais livre relié de cuir, et l’ouvrit feuilletant quelques passages. Chaque phrase était associée à une image dans sa tête, et elle tâcherai de la transmettre à l’audience. Dehors, les clameurs se faisaient plus fortes : C’était l’heure. Elle se leva, se parant de sa cape, prit une grande inspiration et ouvrit la porte. L’ambiance était festive et les effluves de viande grillée, d’épices et d’alcool vinrent la saluer. La foule était massée, tels des fauves affamés, autour de cette scène improvisée où reposait un unique siège. Mais il suffit qu’elle leur jeta un regard, et les voix se firent silencieuses. D’une démarche élégante, elle s’avança et prit place sur le siège, prenant soin de tester le confort. Elle regarda de nouveau la foule d’où s’élevaient quelques murmures, sourit et déclama :

« Ce soir, et jusqu’à l’aube, je vais vous conter un fragment des Chroniques des Questeurs de Sapience. Attendez vous à être maintenus en haleine, pris dans la toile d’un récit épique et fabuleux… Mais souvenez vous surtout d’honorer la mémoire de ces héros des temps anciens, qui ont permis l’avènement de notre ère »

L’audience était déjà conquise et s’abreuvait de ses paroles. La magie opérait... Elle repartit de plus belle et annonça

« Premier Livre : l’Union »


Dernière édition par Selene Swiftarrow le Ven 02 Mai 2008, 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene Swiftarrow
Frère du Royaume Tellurique


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Chroniques des Questeurs de Sapience   Ven 02 Mai 2008, 12:09

Citation :
L’attente avait été longue, longue et interminable… Mais elle touchait à sa fin… Désormais elle était assez grande, et s’insinuait lentement, transformant et corrompant…

Le tour de garde touchait à sa fin. Décidément se disait Krogh, la vie dans la Fournaise n’était pas faite pour lui : Cette chaleur infernale le faisait cuire dans son armure et il avait beau s’abreuver de neige fondue, sa gorge lui paraissait toujours aussi sèche. Il avait été envoyé ici pour servir au grand projet, mais il n’avait rien fait pour mériter une telle torture. Presque un mois qu’il était là et les choses n’avaient fait que dégénérer.

Il n’aurait sût dire avec précision, mais tout le monde était nerveux, et ce n’était pas dû aux conditions climatiques… Non, il y avait autre chose. L’environnement était glauque, avec ces plantes tortueuses et flétries, et le rare gibier qu’ils arrivaient à chasser subissait une dégénérescence allant de l’atrophie de certains membres jusqu’à l’apparition de plaques. Et puis, il y avait cette sensation d’être observé. Certains l’auraient plutôt qualifié d’oppression sournoise car lorsqu’on la ressentait il était déjà trop tard… Balivernes s’était-il dit lorsqu’on lui en avait parlé à son arrivée, que des racontars de nains en manque de bière. Néanmoins, le doute s’était installé peu à peu.

Certains parlaient de cauchemars, devenaient de plus en plus nerveux, allant même jusqu’à la folie dans certains cas. Il y avait aussi cette patrouille qu’on avait retrouvée massacrée… La rumeur disait que ses membres se seraient entretués. Et puis les corps des défunts que l’on incinérait, soi disant car on manquait de combustible. Mais lui avait procédé à un de ces séances et il savait qu’il en était autrement : Ces piles de corps enveloppés dans du tissu et entassés… Il y en avait tellement. Et il avait osé regarder furtivement sous la couche de toile. Ce qu’il avait vu l’avait horrifié et il s’était empressé de jeter le corps aux flammes. Depuis il dormait mal, souvent réveillé par des cauchemars…

Excédé, il se défoula sur un draguerre, forçant la douleur à travers la pierre d’asservissement. La bête s’effondra en hurlant, se recroquevilla, incapable de bouger ni même de supplier pour sa vie. Krogh regarda pathétiquement la scène avant de s’éloigner en ruminant dans son heaume. Il ne tiendrait pas une semaine de plus, il lui fallait trouver un moyen de se barrer au plus vite…


Dernière édition par Selene Swiftarrow le Ven 02 Mai 2008, 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene Swiftarrow
Frère du Royaume Tellurique


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Chroniques des Questeurs de Sapience   Ven 02 Mai 2008, 12:09

Solem Kragh a écrit:
Extrait du journal de voyage :

[1077 AE, 24ème jour de la saison du Phoenix (RT: 14.04.2008)]

Après avoir trouvé au Promontoire un guide compétent pouvant m'ouvrir la route, j'atteignais après un long périple le camp militaire de Deldrimor. Depuis cet avant-poste je pouvais observer ce gouffre et l'entrée de la Fournaise des Lamentations, véritable gueule ouverte dans la montagne, et les nains fanatiques du Sommet de Pierre qui s'affairaient devant et en gardaient l'accès.
Je restais là à contempler le spectacle un moment avant que la fatigue du voyage ne m'assaillit et me contraignit à poser mes affaires et lever ma tante dans le campement.
Irin m'en avait parlé : l'Empreinte de Grenth et son aura mystérieuse dans les Cimefroides. J'ai hâte d'être à demain pour l'explorer plus en avant !

--¤-------¤--


[1077 AE, 25ème jour de la saison du Phoenix (RT: 15.04.2008)]

Le soleil se levait péniblement au dessus des cimes alors que la brume retombait froidement dans la fosse. Les nains du Sommet de Pierre continuaient leurs patrouilles. On pouvait distinguer Gargash Barberonce finissant d'affûter ses flèches et Wroth Claquyak chevaucher son dolyak, fouettant un grogneur un peu à la traîne.
Accompagné de quelques amis éloniens et quelques mercenaires embauchés sur place, je décidais de me frayer un chemin à travers ces terres hostiles et de "visiter" cette cavité rocheuse convertie en forteresse souterraine.
Après avoir, non sans mal, passé les deux champions nains gardant l'extérieur, ainsi que leurs troupes stationnées dehors, je mettais enfin le pied dans la Fournaise des Lamentations... mais mes compagnons étant quelque peu affaiblis, je profitais que les gardes à l'intérieur ne nous aient pas repérés pour faire une halte à l'entrée.
Pendant que Lina, une mercenaire moniale, reprenait ses forces, je fus assailli d'un sentiment étrange... une vague sensation me parvenait. Intrigué, je poussais en avant guidé par mon instinct et les effluves de Lyssa. Les champs magiques semblaient tantôt pulser, tantôt s'éteindre... Ce phénomène restait très faible et ce n'est qu'avec une intense concentration que je pus le remarquer un tant soit peu.
Mais mes recherches fûrent vite interrompues par l'arrivée d'une patrouille du Sommet de Pierre. Accompagnés d'Ettins et de Draguerres asservis, les nains nous obligèrent finalement à évacuer les lieux. Reboûtés jusqu'aux portes du campement des nains de Deldrimor, je ne pouvais chasser de mon esprit cette sensation étrange, à la fois envoûtante et malsaine, que j'avais pu éprouvée...
Ainsi que ce sentiment inquiétant sur l'origine de cette perturbation singulières.
Il va falloir que j'en parle à mes amis Veilleurs. Peut-être ont-ils déjà été confrontés à un tel phénomènes.

--¤-------¤--


[1077 AE, 26ème jour de la saison du Phoenix (RT: 16.04.2008)]

Elladan Gil Celeb, Guide des Veilleurs des Sylvecimes, a répondu à mon appel. Même s'il n'a aucun souvenir d'avoir ressenti une telle sensation, il a convoqué ses plus fidèles suivants pour se joindre à moi et m'aider à retourner dans la Fournaise des Lamentations étudier ce phénomène de plus près.
Alors que je me renseignais sur la Fournaise et les ancrages magiques des Cimefroides, je retrouvais Selene Swiftarrow, la rôdeuse qui a eu la bienveillance de m'escorter depuis le Promontoire l'avant-veille. Après lui avoir brièvement exposé une partie de mes découvertes, elle m'avoua avoir été contacté par un ancien ami : Elladan. Le monde de Tyrie est bien petit...
Il lui proposa de participer à l'expédition et de contacter les membres de sa guilde pour nous prêter main forte. En effet, les Frères du Royaume Tellurique sont familiers des galeries et constructions souterraines, et bénéficient aussi d'un grand réseau d'informations qui pourrait nous permettre d'en apprendre plus.
Le rendez-vous était donné : nous partirons tous dans deux jours, à la faveur de la nuit tombante, voir ce qui se cache sous ses montagnes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solem Kragh
Maître Equarrisseur Atlante


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 10/03/2008

Informations
Guilde: Equarisseurs Atlantes
Serveur:

MessageSujet: Re: Chroniques des Questeurs de Sapience   Lun 16 Juin 2008, 01:49

Voir ici.


Dernière édition par Elladan le Lun 16 Juin 2008, 16:26, édité 2 fois (Raison : Redirection)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eqat-gw.forums-actifs.net
Elladan
Mémoire des Sylvecimes


Masculin Nombre de messages : 2167
Age : 26
Date d'inscription : 24/12/2007

Informations
Guilde: VdS
Serveur:

MessageSujet: Re: Chroniques des Questeurs de Sapience   Mer 02 Juil 2008, 13:37

Deux mois... deux longs mois avaient passé, et pourtant, le souvenir de cette nuit là continuait à harceler le rôdeur pendant son sommeil. Les Sylvecimes baignaient dans leur quiétude, comme insensibles au passage du temps. On n'avait plus eu vent d'activités étranges et l'incident semblait clos, alors de quoi s'inquiétait-il ? Elladan chercha à passer en revue tous ses sujets de préoccupation possibles.

Il y avait bien cet armurier, Karl, résidant et oeuvrant à la caverne de Marhan à qui il avait commandé une armure d'écailles plusieurs semaines auparavant. Le nain lui avait donné rendez-vous il y a trois jours pour lui remettre sa commande. Bien entendu, aucune pièce n'était prête... Sa confection nécessitait des écailles de drake que l'artisan ne possédait évidemment pas. Ayant lui-même commandé ces matériaux, il promettait que le travail serait achevé au maximum dans une semaine. Date à laquelle Elladan effectuerait donc un nouveau voyage jusque chez Karl... mais pour y recevoir quoi ? La grotte de Marhan, dans les Cimesfroides du Sud, était à largement plus d'un jour de marche des Sylvecimes, si l'on ne faisait pas de rencontre importune en chemin.

Les Cimesfroides du Sud, oui... c'était bien là le soucis du rôdeur. Les Nains du Sommet n'étaient plus une menace depuis déjà très longtemps ; cependant, il avait été forcé de constater que, Nains ou pas, la Fournaise des Lamentations était un antre à problèmes. Sur l'insistance de Solem Kragh, Elladan avait mobilisé un groupe d'éclaireurs des Sylvecimes pour assister l'atlante dans ses recherches magiques. Si eux-mêmes n'avaient absolument pas rencontré de signes de ce dont Kragh parlait, le danger qu'il évoquait semblait pour le moins sérieux, et les Veilleurs ne rechignaient jamais à porter assistance à leurs amis. Solem avait été guidé dans les Cimesfroides par Selene Swiftarrow, une connaissance d'Elladan, qui avait en plus pris l'initiative de dépêcher des renforts de sa guilde pour mener l'enquête. Le campement militaire de Deldrimor eut alors peine à contenir les envoyés des trois guildes. Fort d'une quinzaine de membres, la compagnie n'eut pas de mal à s'introduire dans le repaire souterrain. Pour mieux explorer le complexe, nous nous séparâmes en deux groupes : l'un conduit par Solem, l'autre dirigé par Selene, aidée d'un artefact magique fourni par les Equarisseurs. J'accompagnais Selene avec Arachnos et Narsh des Veilleurs, Storming Blaze des Frères du Royaume Tellurique et Alyndra Valgaroth des Equarriseurs Atlantes, plus deux guérisseurs éloniens. A seulement huit, les gardes Nains nous posèrent plus de problèmes sans pour autant nous empêcher de progresser. Ceux que nous interrogions ne semblaient pas non plus percevoir la perturbation magique. C'est là que les ennuis commencèrent. A l'approche d'un sanctuaire de résurrection jugé suspect par l'artefact atlante, Alyndra se mit à crier de douleur. Rapidement, l'épuisement qui l'avait gagnée sans qu'elle ne s'en inquiète se mit à la torturer. C'est aussi le moment que choisit Arachnos pour tomber dans le ravin d'une manière grotesque. Trop grotesque : avec son expérience, une simple perte d'équilibre était aussi improbable pour lui que de se tirer dans le pied. Intrigué, envouté par le pont qui nous surplombait, il avait reculé sans en être conscient et avait chu lamentablement sans un bruit. Peur bleue. Heureusement, sa voix nous parvint quelques instants plus tard pour nous rassurer. Notre groupe réduit d'un rôdeur, et chargé d'une blessée, nous n'avions d'autre choix que de rebrousser chemin avant de tomber sur une autre patrouille naine. J'ignore toujours comment Arachnos s'en est tiré. Toujours est-il qu'au petit matin, quelques heures après que le groupe de Solem fut rentré au campement, le rôdeur arriva derechef comme si de rien n'était. Impossible n'est pas Veilleur, comme on dit.

On avait bien failli y passer cette fois. Sans les consignes de Selene, nous y aurions certainement laissé quelques plumes. Pourtant, les Nains eux-mêmes savent d'expérience que leur repaire ne représente pas un danger particulier pour nous. Et les cris d'Alyndra qui résonnaient toujours aux tympans d'Elladan... quelque chose avait cloché cette nuit-là, le rôdeur le comprenait maintenant. Toutes ces péripéties n'avaient pas une cause naturelle ou même humaine. Lyssa seule savait si les recherches de Kragh aboutiraient et nous fourniraient des explications et une piste à suivre. En attendant des résultats probants, rien n'était revenu bouleverser notre situation. Quelques Veilleurs s'autorisaient même un moment de répit. Et ce calme n'avait rien de rassurant...

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vds-gw.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques des Questeurs de Sapience   Aujourd'hui à 02:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques des Questeurs de Sapience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Les Chroniques du Père Bugli !
» Les Chroniques d'Yggdrasil.
» Les Chroniques d'Arcadia : Livre I (1er Projet)
» Les Chroniques de Katura : désormais aussi bientôt en BD!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[VdS] Les Veilleurs des Sylvecimes :: Légendes :: Chemin des Sylvecimes-
Sauter vers: